OM, Stade Rennais, LOSC – Combien ça coûterait de recruter Mickaël Cuisance ?

5 août 2019 à 13:10 par Thomas

0

Sa situation étant un peu précaire en Allemagne, plusieurs clubs suivent de près le profil de Mickaël Cuisance.

Il est passé du statut de révélation et de « joueur de la saison » élut par les fans du Borussia Mönchengladbach, à celui de remplaçant, titularisé une seule fois, au cours de la saison 2018-19 dernière. Forcément, Mickaël Cuisance ronge son frein. A 19 ans seulement, le milieu de terrain défensif doit engranger du temps de jeu. S’il ne l’obtient en Bundesliga, il peut rentrer en France où plusieurs clubs le suivent avec plus ou moins d’intérêt, parmi lesquels le Stade Rennais, l’OM ou encore le LOSC. Interrogé sur son état d’esprit et ses envies d’ailleurs par Bild, le joueur l’assure : « Peut-être. Nous devons voir ce qu’il va se passer pendant la période (du mercato, ndlr). Mais la situation est claire : je veux jouer! ».

Le Stade Rennais, l’OM ou le LOSC sont attentifs à la situation de Mickaël Cuisance

Voilà qui est dit, reste à convaincre le Borussia Mönchengladbach de lâcher son joueur. Voilà deux ans que le jeune international espoir français a traversé le Rhin depuis l’AS Nancy Lorraine, vers Mönchengladbach moyennant un indemnité à 250 000 euros. Prolongé dès sa première saison, il a encore quatre ans de contrat que les clubs intéressés devront régler au Borussia. Conséquence de sa saison quasiment blanche, sa cote marchande est un peu en baisse les derniers mois, mais largement à la hausse, depuis son arrivée au club. Pour Transfermarkt, il vaut 5 millions d’euros, du côté du Centre International d’Étude du Sport la fourchette est sensiblement la même, entre 4 et 7 millions d’euros.

Changement de coach au Borussia Mönchengladbach dit nouveau départ ?

Depuis l’extension de son contrat sur la fin du printemps 2018, le natif de Strasbourg est lié au Borussia M’Gladbach jusqu’en 2023. Son salaire n’est pas connu, mais au dernier rapport Global Sports Salaries Survey du groupe Sporting Intelligence, la moyenne au club allemand approche les 1,5 millions d’euros la saison. Dans le cas de Mickaël Cuisance, le projet sportif et le temps de jeu dicteront plus que la rémunération le choix du milieu axial. Avec le changement de coach au Borussia – Marco Rose ayant succédé à Dieter Hecking -, Mickaël Cuisance a des chances de retrouver sa place. Et de ne plus vouloir partir.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑