OM Transfert – Combien ça coûterait de recruter Riza Durmisi (Lazio) ?

20 juin 2019 à 11:16 par Reynald Porré

0

L’OM suit le latéral danois de la Lazio, Riza Durmisi.

Les dirigeants marseillais cherchent un concurrent pour Jordan Amavi. Le Français n’a pas eu de véritable doublure cette saison au poste de latéral gauche. Seul Hiroki Sakai a compensé ses absences à certaines occasions. Le profil du Guingampais, Pedro Rebocho, avait été observé. Désormais, d’après l’Equipe, l’OM s’intéresse à Riza Durmisi. Le défenseur de la Lazio de Rome a connu une première saison difficile en Italie. Le système à 3 centraux, utilisé par Simone Inzaghi, ne lui a pas permis de beaucoup jouer. Il n’est apparu qu’à 10 reprises en Serie A cette saison.

Au moins 7 millions pour Durmisi à l’OM

Le club phocéen se renseigne sur le Danois. Il a signé, en juillet 2018, en provenance du Betis Seville, pour un montant d’environ 7 millions d’euros. Une somme qui pourrait servir de base aux négociations. Depuis, la valeur marchande de Durmisi a baissé, selon les différentes expertises. Elle est estimée à 4 millions pour Transfermarkt, entre 4 et 7 pour l’Observatoire du football. Les dirigeants romains ne voudront, certainement pas, vendre le latéral pour une somme inférieure à celle qu’ils ont déboursée l’été dernier. D’autant plus qu’il a encore 4 ans de contrat.

Vous aimerez aussi:  FC Barcelone - Le Barça roule pour Cupra [OFFICIEL]

Durmisi sous contrat jusqu’en 2023 à la Lazio

Le Danois touche un salaire d’environ 120 000 euros bruts mensuel. C’est en dessous de la moyenne du vestiaire olympien, sur la saison qui vient de s’achever. De son côté, le joueur ne semble pas vouloir quitter Rome. Lors du dernier rassemblement avec son équipe nationale, il a annoncé, au média danois Bold.dk, son intention de rester à la Lazio, après une première saison difficile, pour gagner sa place. Le club romain, à la différence de l’OM, s’est qualifié pour l’Europa League la saison prochaine. Difficile, alors, de convaincre le natif de Copenhague de quitter l’Italie, un an après être arrivé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑