PSG : Combien vaut Sergio Rico sur ce mercato ?

13 août 2020 à 15:35 par Thomas

0
Sergio Rico transfert PSG

Tant que Navas est sur le flanc, Sergio Rico est le gardien du temple parisien.

C’est l’ombre noire à une soirée, au demeurant toutefois presque parfaite. Sans crier gare, à un. moment du match où les caméras de la télé étaient fixées ailleurs, Keylor Navas s’est assis pour checker l’état de sa cheville endolorie. Après un moment de flottement, le gardien du PSG a finalement laissé sa place à sa doublure, Sergio Rico, pour les dix dernières minutes du match. Lequel, portier espagnol, pourrait être titularisé en demi-finale de la Ligue des champions, si Navas ne s’est pas remis.

Une option d’achat sur le PSG ne devrait pas lever

Cela pointe soudainement le curseur, sur le transfuge du FC Séville à qui il appartient toujours. Sergio Rico est en effet prêté pour cette saison 2019-20 par le club andalou, qui a aussi accepté, une rallonge de temps, imposée par la crise sanitaire et le report de rencontres, par-delà la limite normalement fixée à la saisonnalité, au 30 juin. Après cette Ligue des champions, le portier de 26 ans rentrera au pays, car si le PSG dispose d’une option d’achat à 10 millions d’euros, il ne devrait finalement pas la lever. Avec moins d’une dizaine de matches à son compteur, toutes compétitions confondues, Sergio Rico a peu joué et donc manqué de se valoriser. Présentement, Transfermarkt l’estime à 8 millions d’euros, contre 2 à 4 millions d’euros, seulement, du côté du Centre international d’étude du sport.

Vous aimerez aussi:  Chelsea, Inter, PSG ou City : Où va jouer N'Golo Kanté selon les bookmakers ?

Sergio Rico est dans sa dernière saison de contrat avec le FC Séville

S’il est reconduit dans les buts, mardi 18 août prochain, Sergio Rico pourra prouver à la face du monde, l’étendue de sa valeur. Il n’aura pas meilleure vitrine médiatique, qu’une demi-finale de la Ligue des champions, sauf à gagner et disputer en suivant, la finale. Avec le passage à l’exercice 2020-21, il est entré dans la dernière saison de son contrat, le FC Séville va devoir, soit le prolonger cet été en le revalorisant à plus que les 2,6 millions d’euros bruts (hors primes), qu’il gagne en ce moment, ou s’en séparer à l’occasion de ce mercato. Au risque sinon, de le voir partir libre et sans retour sur son transfert, au 30 juin de l’année prochaine.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer