PSG, OL… Revenus billetterie des clubs de foot depuis la Covid. Qui souffre le plus ?

28 janvier 2021 à 14:20 par Thomas

0
Billetterie foot Europe

Des stades vides ce sont des dizaines et parfois des centaines de millions d’euros qui peuvent s’envoler sur une saison complète.

Des huis clos ordonnés un peu partout en Europe, avec quand même des variations selon les règles en vigueur, d’un pays à un autre. Le fait est que cela va bientôt faire un an pile que le sport se dispute sans public dans les stades et pour le football, le manque à gagner est énorme. Petit à petit, on en prend la mesure. Pour une idée encore plus précise, nous avons pris le classement fraîchement publié par Deloitte, des vingt clubs qui génèrent le plus de revenus au bilan de la saison 2020, indépendamment des opérations de trading.

La billetterie en baisse. Mais pas sur tous les terrains d’Europe

En retenant pour chacun la ligne de la billetterie, que nous avons opposé aux chiffres de l’exercice 2019 précédent. Ainsi obtenons-nous la variation avent et pendant la Covid, des recettes dites « matchday ». Premier enseignement à tirer, elles ne sont pas en baisse partout. A Milan pour l’Inter, chez les Spurs de Tottenham maintenant qu’ils ont un nouvel écrin, et surtout au Zenit Saint-Petersbourg, les revenus ont augmenté en 2020. Précisons qu’en Russie, les règles évoluent entre huis clos et public partiellement admis, dans les tribunes.

Le PSG et l’OL aussi la dynamique a été freinée en 2020

Pour les autres, la baisse est parfois sévère. Et d’autant plus inquiétante que ce ne sont là, que les conséquences d’une fin de saison sans spectateur, alors que cet exercice 2020-21 devrait se jouer en intégralité, dans cette configuration. Quand la billetterie pèse une centaine de millions d’euros, plus ou moins, c’est tout sauf de la bagatelle. Le PSG et l’OL qui sont dans ce classement, sont proche de la baisse moyenne du top 20, à moins 17% environ. Et jusqu’au tiers, à la Juventus Turin qui perd le bénéfice de la présence de Ronaldo, ainsi qu’à Shalke 04, qui traverse décidément bien mal la crise, avec ses charges qui débordent et une performance sportive qui précipite la chute du club de Gelsenkirchen, actuellement dernier de la Bundesliga.

Vous aimerez aussi:  PSG : Combien vaut Alessandro Florenzi sur le mercato ?

Les revenus de la billetterie du top 20 Deloitte et leur évolution sur un an

Juventus = 42,3 M€ (-36,4%)
Schalke 04 = 35,7 M€ (-33,3%)
Real Madrid = 108,2 M€ (-25,5%)
Bayern Munich = 70,3 M€ (-23,9%)
Borussia Dortmund = 46,3 M€ (-23,3%)
Manchester City = 47,6 M€ (-22,6%)
Eintracht Francfort = 38,6 M€ (-22%)
FC Barcelone = 126,4 M€ (-20,8%)
Paris Saint-Germain = 92,4 M€ (-20,7%)
SSC Napoli = 13,2 M€ (-18,8%)
Chelsea = 62,1 M€ (-18,4%)
Manchester United = 98,8 M€ (-18,2%)
Everton = 13,6 M€ (-17,7 %)
Arsenal = 89,7 M€ (-17,4%)
Olympique Lyonnais = 35,5 M€ (-16,7%)
Atlético Madrid = 50,4 M€ (-15,3%)
Liverpool = 82,7 M€ (-12,6%)
Inter Milan = 56,9 M€ (11,8 %)
Tottenham Hotspur = 107,7 M€ (+16,1%)
FC Zenit = 14,8 M€ (36,4 %)




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV