PSG, OM, ASSE, OL… Qui remplit le plus son stade aux 3/4 de la saison ?

5 mars 2018 à 12:35 par Thomas

4

Le public du PSG est à l’étroit au Parc des Princes. Et pas seulement les soirs de gala. – @Twitter/PSG

Le PSG est à l’étroit dans son stade. Il est le seul en Ligue 1, il revendique cette saison 2017-2018 au Parc des Princes, un taux d’occupation proche du maximum, à 98%. Cela signifie que tous les matchs du club de la capitale se jouent à guichet fermé. Même les affiches les moins sexy, contre les clubs de fond de classement. Le Paris Saint-Germain présente aussi la meilleure affluence de Ligue 1, non loin devant l’OM et l’OL (46.835 contre 44.745 et 44.371), mais le Groupama Stadium et plus encore l’Orange Vélodrome ont une capacité plus grande. Donc des taux d’occupation bien inférieurs.

Le PSG a le stade le plus plein et la meilleure affluence devant l’OM et l’OL

En moyenne les stade de Ligue 1 sont plein à 70%, c’est l’équivalent des supporters Nantais à La Beaujoire, un chouïa plus que LOSC et l’OM, dos à dos sur cet aspect des choses. Le pire étant au Stadium du Toulouse Football Club, c’est déjà dur pour les Violets de remplir leur stade, autrement qu’avec les rencontres de gala, ça l’est d’autant quand la saison sportive est compliquée. Cette saison 2017-2018, pas même une place sur deux en moyenne est occupée. Précisons par ailleurs que les chiffres d’affluences et ceux des capacités commerciales pour chaque stade sont ceux de la Ligue de football professionnels.

Des affluences en baisse au Chaudron de l’ASSE cette saison

Entre les deux extrêmes, le PSG et le TFC, les bilans sont plus ou moins réjouissants pour les clubs. Plutôt peu pour l’ASSE et son chaud public du Chaudron. Les fans des Verts reviennent un peu à Geoffroy-Guichard, surtout depuis le dernier mercato de nature à rassurer les esprits inquiets. Cette saison, la moyenne des supporters est à 26.153, elle était à plus de 30.000 et même 32.000 il y a peine deux et trois ans. Le stade Geoffroy-Guichard pouvant accueillir près de 42.000 fans, l’impression de vide est parfois palpable.

Des décisions parfois radicales pour coller à la licence club

L’absence de public est un facteur doublement pénalisant pour les formations de Ligue 1. Ça diminue d’abord les recettes à la billetterie et tout les revenus qui découlent de la présence du public (buvette, achats de produits dérivés sur place…). Et puis, ça impact les bonus de la licence club, car la Ligue de football professionnel, soucieuse de l’image que renvoient les clubs à la télévision, pénalise les tribunes vides quand elles sont placées face aux caméras. Cela force certains clubs à des décisions radicales, comme le Montpellier HSC a décidé de fermer pour tout l’exercice en cours, sa tribune Aigoual. Au risque sinon de perdre de l’argent à la répartition finale des droits de l’audiovisuel.

Classement de la Ligue 1, 2017-2018 selon les clubs qui remplissent le plus leur stade

Club Affluence Taux d’occupation
PSG 46.835 98%
SM Caen 16.850 83%
RC Strasbourg 23.705 82%

Voir le tableau complet en page 2

Pages : 1 2




4 Responses to PSG, OM, ASSE, OL… Qui remplit le plus son stade aux 3/4 de la saison ?

  1. MADRIGAL Jean Louis says:

    Ce qui compte ce n’est pas la capacité à remplir son stade mais le nombre de personnes qui viennent voir les matches.
    A la lecture de votre article, on respire comme un relent de mauvaise foi, comme il se doit pour un journaliste de notre époque.

    • Thomas says:

      La mauvaise foi est discutable Jean-Louis. Car le critère le plus objectif est le taux de remplissage.
      Ça ne rend pas une meilleur image d’avoir plus de monde que toutes les autres équipes, si une place sur deux est occupée et que tu ne dois ton affluence qu’à quelques affiches de gala dans la saison.
      Cela veut dire que ceux qui flirtent avec les 80% et plus d’occupation, exploseraient tous les compteurs les soirs de rencontres majeures, dans une enceinte bien plus grande.
      A la lecture de votre analyse, on respire comme un relent de condescendance sans fondement, à l’égard des journalistes, symptomatique de certains lecteurs de notre époque.

  2. MADRIGAL Jean Louis says:

    Je ne vois guère d’objectivité dans le fait de privilégier le taux d’occupation des sièges au nombre effectif de personnes se déplaçant pour soutenir leur club. Le football n’est pas affaire d’argent et encore moins de statistiques. Sur le relent, j’ai sans doute fait erreur, hormis la mauvaise foi en découlant naturellement, il s’agit plus certainement de technocratisme matiné d’un certain parisianisme ambiant. Je subodore que vous sévissez dans notre belle capitale.

    • Thomas says:

      Evidemment que si. Le taux d’occupation est bien plus significatif, si le Parc était plus grand, il n’y a aucun doute que les affluences seraient au moins du niveau de celles de l’OM et de l’OL. La trop grande capacité de certains stades peut-être un problème. En Italie, certains ne le sont qu’à moitié. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que tout le monde prend en référence l’Allemagne, quand on parle des affluences, car eux ont le nombre et l’occupation proche de 100% partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑