Quelles sont les chances de Lille de briller en Ligue Europa ?

13 février 2021 à 14:20 par admin

0
Le LOSC poursuit sa route en Ligue Europa. Avec des ambitions légitimes.

Souvent au top du championnat de Ligue 1 depuis le début de la saison, le LOSC est l’une des uniques satisfactions françaises en Europe après les débâcles de l’Olympique de Marseille, de l’OGC Nice et du Stade Rennais, couplées aux débuts mitigés puis sauvés du Paris Saint-Germain. Qualifiés en 16e de finale de Ligue Europa, quelles sont les chances de réussir dans la compétition ?

Un air de changement se fait ressentir sur la planète football : Lionel Messi n’est plus content à Barcelone, son club de toujours. Le Real Madrid n’est plus favori en Ligue des Champions, trophée qu’il a remporté 13 fois. Et le PSG pourrait laisser filer la Ligue 1 qu’il confisque aux autres équipes depuis trois saisons de suite… En ces temps où tout est bouleversé, les Lillois pourraient-ils se permettre de rêver à un doublé Europa League-Ligue 1 ? Les Dogues ont déjà prouvé qu’ils étaient capables d’aller titiller les plus grands.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

Une publication partagée par UEFA Europa League (@europaleague)

Europa League : qui sont les favoris ?

Le LOSC est l’équipe française la plus séduisante d’un point de vue collectif, et l’une des plus consistantes depuis le début de la saison, sur le plan national et continental. A la veille de la 25e journée, les Lillois n’affichaient que 2 défaites. La première s’est produite quelques jours à peine après leur plus bel exploit de la saison : une victoire tonitruante à San Siro face à l’AC Milan (3-0) en Ligue Europa. Dans la compétition européenne, les hommes de Christophe Galtier, poussés par un Yusuf Yazici héroïque et un Renato Sanches intenable, ont terminé deuxièmes de leur groupe (avec trois victoires, deux nuls et une seule défaite) à deux unités seulement de Zlatan Ibrahimovic et les siens.

Désormais qualifié en 16e de finale, Lille a toutes ses chances d’aller jusqu’au bout et pourrait être une surprise inattendue. Même les bookmakers ont du mal à savoir si l’Ajax Amsterdam réussira à passer face aux Nordistes. La victoire du club néerlandais chez lui au match aller est cotée à 1.3 par la plateforme de paris en ligne Betway, contre 1.9 pour Lille (chiffres du 10 février). Si cette confrontation est très serrée, le site, qui permet également de miser sur le nom du vainqueur final, évalue toutefois les chances du LOSC de soulever le trophée à une cote de 40 seulement, loin derrière les grandissimes favoris anglais, Tottenham et Manchester United.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

Une publication partagée par LOSC (@losclive)

Le pire évité durant le mercato hivernal

Des incertitudes demeuraient encore concernant l’avenir financier du LOSC avant la trêve hivernale. Malgré la prime obtenue en Europa League, l’éviction de l’ex-patron et propriétaire du club, Gérard Lopez, a été officialisée par le fonds Elliott Management, principal créancier qui apportait autour de 130 millions d’euros aux Nordistes. Le même fonds américain que celui de l’AC Milan. Il a récemment confirmé la vente à Callisto Sporting, une filiale de Merlyn Partners, un fonds luxembourgeois, désormais actionnaire du LOSC selon les informations du quotidien sportif L’Équipe.

Vous aimerez aussi:  FC Nantes, DFCO, ASSE, FCL... Qui va descendre en L2 selon les bookmakers ?

Ce n’est pas la réussite sportive qui est en cause, mais plutôt la dette actuelle du club qui est au cœur de ces changements : le retrait du diffuseur Mediapro et la chute de la chaîne Téléfoot a créé un manque à gagner énorme, d’autant plus que Lille fait partie des clubs français qui tirent beaucoup de leurs bénéfices des droits TV. Sans oublier l’absence de public au Stade Pierre-Mauroy. Malgré avoir été dans une impasse, Lille est parvenue à éviter le pire durant le dernier mercato hivernal : vendre ses joueurs phares. L’été dernier, le LOSC a dû laisser partir Victor Osimhen (acheté par Naples à un peu plus de 81 millions d’euros) et Gabriel (arrivé à Arsenal pour la somme de 26 millions d’euros). Cet hiver, les Dogues ont réussi à retenir tous les joueurs au coeur d’une véritable dynamique de groupe, conservant ainsi l’atout principal qui a permis aux Nordistes d’atteindre les sommets durant leur première partie de saison.

Avec l’air de changement qui circule en Europe, que ce soit en Ligue 1, dans les grandes coupes continentales, ou dans son propre club, 2021 semble être l’année où jamais pour que Lille parvienne à se hisser au plus haut. Les Nordistes trouveront des éléments de réponse dès le 18 février contre l’Ajax.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV