Stade Brestois : quel budget pour les Bretons cette saison 2020-21 ?

1 juillet 2020 à 23:15 par Enzo Fiorito

0
Stade Brestois budget

Un budget augmenté pour le Stade Brestois, la saison prochaine de Ligue 1.

Le Stade Brestois a repris l’entrainement, ce lundi 29 juin 2020. De retour parmi l’élite la saison dernière, le promu breton a terminé à la quatorzième place. Depuis, dix joueurs ont déjà quitté l’effectif, nous rapporte le média régional France Bleu, et sept recrues sont attendues. De quoi évoquer le budget des Bretons pour la saison prochaine.

30 à 40 M€ de budget pour les Bretons la saison prochain

La saison passée, les Brestois avaient l’avant dernier budget (environ 30 M€) de Ligue 1, à égalité avec Amiens. Cette saison, ce dernier devrait passer à 40 M€, rapporte France Bleu. C’est du même calibre que le Nîmes Olympique qui a récemment dévoilé le sien. L’enveloppe transferts a aussi été augmentée de 20 % sur le mercato d’été 2019. L’arrivée de la nouvelle chaine de diffusion des matches de Ligue 1 Médiapro, qui gonfle les droits télé des clubs, a certainement son rôle à jouer dans l’augmentation des budgets des clubs de Ligue 1.

Vous aimerez aussi:  PSG - ASSE : Une finale de Coupe de France à 1,5M€ (et plus)

Où situer le budget du Stade Brestois par rapport à ses rivaux bretons ?

Ses voisins et rivaux bretons ont également communiqué leurs budgets. Du côté du Stade Rennais, les 80 millions a minima annoncés, placent les hommes de Julien Stephan, dans la classe supérieure. En témoigne leur troisième place lors du dernier exercice achevé prématurément (Covid-19). Avec Lorient, la comparaison est plus proportionnelle. Les Merlus, par le biais de leur directeur général, Fabrice Bocquet, ont avancé un chiffre identique voire supérieur à celui de Brest (autour des 40-45 M€). Et pour Grégory Lorenzi, directeur sportif du rival SB89, le club lorientais, malgré son statut de promu, « a un passé plus important que Brest en Ligue 1 ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer