Stade Rennais : Ça coûte combien de recruter Benoît Badiashile (AS Monaco) ?

23 juin 2020 à 18:20 par Enzo Fiorito

0
Benoît Badiashile transfert AS Monaco

Le Stade Rennais lorgnerait sur Benoît Badiashile, mais il n’y aurait pas que le club breton.

Benoît Badiashile en Bretagne ? Le Stade rennais aurait formulé une offre de 15 M€, rejetée par l’AS Monaco, pour s’attacher les services du jeune défenseur central (19 ans), selon RMC Sport. En quête de deux défenseurs centraux au vue de la saison prochaine et des échéances en Ligue des champions (tours préliminaires), le club aurait jeté son dévolu, sur le capitaine en équipe de France U19.

Une belle entrée d’argent pour Monaco en cas de vente de Badiashile ?

Benoît Badiashile a cette particularité d’avoir été formé à l’AS Monaco. Auteur d’une deuxième saison remplie, en Ligue 1, (20 matches toutes compétitions confondues), le longiligne défenseur central (1,94m) attise les convoitises. Manchester United, Valence ou encore le Bayer Leverkusen se seraient positionnés sur le joueur, selon RMC Sport. Transfermarkt estime la valeur marchande du joueur de 18 à au moins 20 M€ ; il est à cet effet sur la plateforme, le cinquième joueur le plus bankable. Pour l’Observatoire du football, le Monégasque est évalué entre 20 et 30 M€.

Vous aimerez aussi:  OM : Les 10 recrues les plus chères d'Eric Roy sur qui lorgnerait l'OM

Un salaire identique à la moyenne de l’effectif du Stade rennais ?

Cet hiver, l’AS Monaco a prolongé le natif de Limoges jusqu’au mois de juin 2024. Son salaire ne nous est pas connu, on peut toutefois l’estimer proche de la moyenne du vestiaire du Stade Rennais, à moins de 100 000 euros bruts mensuels. En Bretagne, Benoit Badiashile pourrait disputer les tours préliminaires de la Ligue des champions. L’ASM réclamerait au moins 35 M€ pour libérer son jeune pouce prometteur, toujours selon RMC. Jamais le club à la propriété de la famille Pinault n’a investi autant d’argent sur l’indemnité d’un transfert ; le plus haut restant toujours le Brésilien Severino Lucas, à un peu plus de 21 millions d’euros.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer