Stade Rennais – Ça coûte combien de recruter Nicholas Opoku (Amiens) ?

3 juin 2020 à 11:25 par Enzo Fiorito

0
Nicholas Opoku transfert Amiens Stade Rennais

D’Amiens, Nicholas Opoku pourrait passer au Stade Rennais, sans même revenir à l’Udinese où il est encore sous contrat.

Qualifié pour la première fois de son histoire en Ligue des Champions, le Stade Rennais va pouvoir goûter à la plus belle des compétitions européennes, s’il passe l’étape des tours préliminaires et des barrages. Autant dire, une tâche pas évidente qui va demander à l’effectif breton d’être prêt le plus rapidement possible. Suite au probable départ de Jeremy Morel, le troisième du championnat cherche à renforcer sa défense. Le nom de Nicholas Opoku (22 ans), prêté par l’Udinese à Amiens, revient avec insistance selon RMC Sport.

Rennes doit-il tenter le pari du novice Opoku ?

Fraichement débarqué de l’Udinese au mois de janvier dernier, sous la forme d’un prêt payant (500 000 €), avec option d’achat (autour des 4 millions d’euros), l’international ghanéen a disputé sept matches, tous en tant que titulaire, sous le maillot picard. Au final, il a pris part à peu de rencontres (arrêt du championnat suite à la crise sanitaire), mais elles ont été suffisantes pour taper dans l’œil du Stade Rennais. La valeur marchande du joueur est estimée à 800 000 euros par Transfermarkt et d’une fourchette de 2 à 4 millions d’euros du côté de l’Observatoire du football. Malgré une relégation en Ligue 2, le Sporting Club Amiénois a l’avantage d’être prioritaire grâce à l’option d’achat. Mais Rennes pourrait profiter de cette relégation, pour pouvoir s’attacher les services du jeune défenseur.

Vous aimerez aussi:  Classement de la Premier League vs le salaire moyen des clubs

Un salaire relativement bas pour le club breton

En effet, Nicholas Opoku avoisine les 22 000 euros bruts mensuels, à l’Udinese. Un salaire bien inférieur à la moyenne des joueurs du Stade Rennais, proche de 75 000 euros bruts estimés par mois, cette saison 2019-20, qu’il faudra néanmoins revaloriser – plus ou moins conséquemment – pour espérer le recruter. A ce compte, le club managé par Julien Stephan ferait une bonne affaire en récupérant le défenseur ghanéen. A noter : six sélections sont à mettre à l’actif du joueur.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer