Stade Rennais : Ça coûte combien de recruter Olivier Giroud (Chelsea) ?

15 septembre 2020 à 11:10 par Thomas

0
Olivier Giroud transfert Stade Rennais

Souvent annoncé de retour, Olivier Giroud devrait finalement rester en Angleterre, pour sa saison 2020-21.

Ça ne devrait pas être une recrue de l’été rennais, mais d’après L’Equipe, son nom a été évoqué par le Stade Rennais, en « monnaie d’échange », sur le transfert d’Edouard Mendy qui se joue en ce moment entre le club breton et les Blues de Chelsea. Finalement, Olivier Giroud devrait rester à Londres, pour disputer cette saison 2020-21 avec l’équipe de Franck Lampard. Et l’on ne verra donc pas, le champion du monde de retour en Ligue 1. De façon certaine ? Rien ne l’est jamais vraiment dans le football…

Le Stade Rennais se serait intéressé à Olivier Giroud

Selon L’Equipe, il était question d’un prêt d’un an, de l’attaquant axial. C’est-à-dire pour Giroud, de disputer sa dernière saison contractuelle ailleurs que dans son club. A 33 ans, le natif de Chambéry avance désormais étape par étape. Prolongé d’un an en mai 2020, cela a des conséquences sur l’estimation de sa valeur marchande, aujourd’hui donnée de 4 à 7 millions, par l’Observatoire du football et 7 millions, pour Transfermarkt. Le champion du monde 2018 a connu trois transferts payants dans sa carrière : de Tous à Montpellier (2 M€, en 2010), du MHSC à Arsenal (12 M€ en 2012), puis des Gunners à Chelsea en 2018, à hauteur de 17 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  OL : Un actif joueurs à 56 M€ en fin de contrat en 2021

Un champion du monde mais difficilement deux en Bretagne

A Rennes, il aurait retrouvé Steven Nzonzi avec lequel il a été sacré en Russie. Son salaire estimé proche de 315 000 euros bruts mensuels chez les Blues, est l’équivalent d’un top joueur dans le vestiaire des Rouges et Noirs. Mais Rennes a l’avantage de la Ligue des champions, à offrir sportivement aux joueurs que le club vise et qui assure une manne financière certaine, quelle que soit la performance de l’équipe, dans la compétition.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer