Stade Rennais : Ça coûte combien de recruter William Carvalho (Betis) ?

26 juillet 2020 à 15:35 par Thomas

0

Passé par le Sporting et aujourd’hui au Betis, William Carvalho plairait au Stade Rennais.

Pour quelques millions d’euros de plus, pourrait être le titre du feuilleton qui se joue entre le Stade Rennais, d’un côté, le Real Betis de l’autre. Et au milieu, le Portugais, William Carvalho. Milieu à vocation défensive, c’est justement le poste qu’occupe celui que, selon AS, convoiterait le club breton. Mais pas au prix souhaité par le club andalous, à hauteur d’une vingtaine de millions d’euros, pour son joueur recruté en 2018, en provenance du Sporting.

Le Betis serait trop gourmand pour le Stade Rennais

A l’époque, pour une indemnité de seize millions d’euros, toutefois conditionnée par quatre millions d’euros de variables. Soit l’équivalent proche de la somme réclamée aujourd’hui, pour un joueur valorisé à moins sur le marché des transferts, par Transfermarkt à 16 millions et entre 10 et 15 millions d’euros, pour le Centre international d’études sportives. Rennes songerait à William Carvalho soit pour renforcer l’effectif en vue de la Ligue des champions, soit potentiellement palier au départ du très suivi, Eduardo Camavinga. Comme il joue en Espagne, le milieu champion d’Europe avec le Portugal en 2016, a une clause libératoire à 120 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  NBA : Voilà la bague des Lakers champions 2020. Hommage à Kobe Bryant

William Carvalho est sous contrat jusqu’en 2023

Elle est inscrite dans son contrat signé au mois de juillet 2018, pour une durée de cinq ans. Il en reste trois à compenser pour le recruter. Or salaire ensuite à proposer au joueur. A Seville, William Carvalho dépasse les 215 000 euros bruts mensuels et jusqu’à plus de 3,2 millions d’euros la saison avec les bonus inclus. C’est l’équivalent d’un cadre, en Bretagne. AS évoque outre le Stade Rennais, l’intérêt de Leicester, pour celui qui a porté les couleurs du Cercle Bruges, avant de rentrer au Sporting et désormais au Betis, en Espagne.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑