Tony Parker, l’évolution de ses revenus depuis 10 ans

8 avril 2019 à 19:45 par Thomas

0

Sur les parquets de la NBA, Tony Parker a cumulé une importante fortune, qu’il a sur capitaliser, à travers ses activités extra-sportive.

A 36 ans, Tony Parker est au crépuscule de sa carrière, le meilleur de ses saisons – principalement NBA, est dans son rétro. Le meneur au mètre 88 est un champion national unique, de loin le plus beau palmarès national du basket. En son temps, ça lui valait d’être l’athlète français le mieux rémunéré, toutes disciplines confondues. Au classement annuel de L’Equipe Magazine des sportifs tricolores qui gagnent le plus, Tony Parker a squatté douze fois le podium. C’est un record. Et quatre fois il a fini premier, c’est un autre record qu’il partage avec Thierry Henry et Zinedine Zidane, depuis que le palmarès existe.

12 ans consécutivement sur le podium du classement de l’Equipe Magazine

Au dernier publié en mars de cette année, Tony Parker a gagné sur l’exercice 2018 achevé, 13,3 millions d’euros. C’est une estimation au cumul du salaire avec sa franchise NBA (la fin de son contrat chez les Spurs, plus les premiers mois avec les Hornets) et des revenus du sponsoring ; présentement ou anciennement, il a été l’image de Nike avant Peak, Renault, Puressentiel, Tissot, Teisseire, Quick, Kinder, Electronic Arts, Beats by Dre…

Les trois dernières saisons chez les Spurs ont été les meilleurs financièrement

Les trois dernières saisons de son contrat avec les Spurs de San Antonio (à 15,4M$ pour l’exercice 2017-18) ont été les plus profitables de sa carrière, sur l’aspect financier. De 2016 à 2018 (sur la base des revenus des années précédentes), il a flirté avec les 20 millions de revenus, sans jamais selon les estimations des journalistes de L’Equipe Magazine, franchir ce seuil qu’Antoine Griezmann a explosé, au palmarès 2019 (33M€ de revenus). Le site spécialisé Hoopsype estime que depuis sa première saison NBA, en 2001-2002 jusqu’à la dernière avec les Spurs en 2017-18, TP a gagné 163 282 460 dollars (145M€) de ses contrats cumulés, indépendamment de tous les bénéfices tirés de ses commanditaires.

Plus de 100M$ de contrats cumulés en NBA pour Tony Parker

Hors des parquets de basket, Tony Parker est un homme très investi. Propriétaire et président de l’ASVEL, il porte également le gala de charité Par Coeur Gala, qui vise à lever des fonds pour soutenir des projets caritatifs. Il vient de lancer la Tony Parker Adéquat Academy dans le but d’offrir à des adolescents l’opportunité de mêler leur passion aux études. La première promotion sera pour la rentrée prochaine. Il a un pied dans le cinéma, un autre dans la musique et jongle avec la marque de vêtements Wap Two, qu’il a créé en 2013. Depuis le début du mois, il se dit aussi qu’il serait sur le point de racheter la station de ski de Villard-de-Lans, pour relancer l’activité touristique de la région.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Le Guide Sport Business de la Ligue 1

  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV

  • Commentaires récents