Marathon de Paris annulé : quelles conséquences pour l’équipementier asics ?

13 août 2020 à 14:15 par Thomas

0
asics sponsoring Marathon de Paris

La visibilité internationale offerte le jour du Marathon de Paris, asics n’en profitera pas, cette année 2020.

Déçus, forcément, mais pas fatalistes. L’annulation du Marathon de Paris 2020 ordonnée ce mercredi, par ASO qui l’organise, est forcément un coup porté aux partenaires de l’événement, dont asics en tant que partenaire majeur et équipementier officiel de l’épreuve. Mais à ce stade, après deux reports et un virus qui ne s’essouffle pas, la décision est déjà consommée et l’impact et les conséquences mesurées, par les équipes de la marque spécialiste du running.

Tout a été anticipé, a minima réfléchi, pour en réduire les effets. Un Marathon de Paris qui s’annule, c’est une d’abord de la visibilité en moins pour asics. Celle offerte le jour de la course, par la présence sur le parcours, du logo de l’équipementier. Et celle du salon du running, avant, qui draine près de 100 000 visiteurs et autant de clients potentiels en moins, intéressés par les produits (chaussures ou textiles principalement), des dernières collections.

100 000 visiteurs potentiels qui ne verront pas les produits asics

« Une opportunité de visibilité et de business raté« , consent Arnaud Leroux, le Directeur marketing Europe du sud chez asics. Comprendre un manque à gagner, plutôt que des pertes générées. Le timing a permis de les limiter. Aranud Leroux prend l’exemple du salon du running : « Etant donné que le marathon a été reporté, mi-octobre puis mi-novembre, nous n’avions pas encore appuyé sur le bouton, pour déployer tout le barnum nécessaire, à l’organisation du salon. Malheureusement, les prestataires avec qui nous travaillons en général, ne serons pas mis à contribution. Mais l’annonce d’un point de vue logistique se fait suffisamment tôt, pour qu’il n’y ait pas de conséquences trop importantes. »

Que faire des tee-shirts produits pour les finisher ?

Il ne devrait pas non plus y en avoir sur les milliers de tee-shirt produits pour l’occasion. C’est une forme de Graal pour les coureurs du Marathon de Paris, car il valide les 42,195 kilomètres de l’épreuve, pour toutes celles et ceux qui l’achèvent. Ces tee-shirts de finisher sont personnalisés selon les éditions. La question est posée chez asics. « Le marathon est marqué par une volonté de l’organisation, à laquelle nous adhèrons complètement, qui est « carbon neutral ». Tout empreinte carbone générée doit être compensée. Nous sommes donc en train de penser comment les tee-shirts prévus pourront être réutilisés l’année prochaine, plutôt que de les jeter, ce qui serait stupide d’un point de vue environnemental. Je pense que les coureurs le comprendront. »

« Le Marathon de Paris 2020 est mort, vive la course à pied »

Ce « nouveau monde » force à tout repenser et l’événementiel en particulier. Les formats de course à plusieurs dizaines de milliers d’inscrits sont tous en suspend et sans certitudes à court terme, mais le running a de beaux jours devant lui. Mieux, la crise l’a fait monter en flèche, dans l’estime des Français. « La dernière étude de Sport et cycle montre qu’il y a 13,5 M de Français qui déclarent courir au moins de façon occasionnelle », souligne le Directeur marketing de la marque nippone. Courir, oui, mais comment pratiquer quand s’impose la distanciation sociale ? « Nous sommes en train de réfléchir à des systèmes alternatifs, notamment autour des courses connectées. Nous l’avons fait en sortie de confinement avec une appli’, « United We Run », qui permettait de capter les kilomètres de chacun. Ça a très bien marché. Ça peut être un très bon substitut quand les conditions ne sont pas réunies. » Et une autre façon pour asics de toucher les fans. « Le Marathon de Paris 2020 est mort, vive la course à pied », conclut avec à propos, Arnaud Leroux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer