OM – L’effet Balotelli sur les ventes de maillots

17 mars 2019 à 10:50 par Romain Tardino

0

Mario Balotelli a déjà conquis le public de l’OM. Qui le lui rend bien en portant fièrement son nom, au dos des maillots.

Le « grantatakan » si convoité, c’est lui, Mario Balotelli, recruté en fin de mercato d’hiver. Après 7 matchs ponctués de 5 buts, quel est l’effet produit par l’attaquant italien sur le merchandising de l’OM ? A l’aube d’un chaud Clasico à jouer contre le PSG, nous nous sommes tournés vers les enseignes officielles de l’Olympique de Marseille, (de la Canebière et de La Valentine) pour prendre le pouls des tendances pour ce qui concerne les maillots ; pièce principale du supporter de foot.

Le 9 de Balotelli est le plus vendu depuis son arrivée

Depuis son arrivée, le 23 janvier, l’ancien joueur de Manchester City est celui que les nouveaux acheteurs réclament le plus en flocage. Dans les corners marseillais*, il devance le trio des cadres que forment Florian Thauvin, Dimitri Payet et Luiz Gustavo (ils ne sont pas forcément plébiscités dans cet ordre là). Balotelli dope le business des maillots, c’est une tendance indéniable, mais parce qu’avec lui dans l’équipe, les résultats suivent. Que l’OM gagne, est encore la condition première à l’acte d’achat.

Vous aimerez aussi:  Real Madrid - Vinicius Jr rejoint le team de Jorge Mendes

L’association idéale pour Puma qui habille le joueur et l’OM

Pour Puma, le nouvel équipementier du club et sponsor officiel du joueur, l’arrivée de Balotelli est une bénédiction. Ses débuts sont un régal pour les communicants de la marque, la célébration de son but en selfie collectif face à Saint-Etienne, a fait le tour de la planète. A Marseille, sur la Canebière comme à La Valentine, c’est le blanc maillot teinté de bleu à domicile, qui se vend sans surprise le mieux.

Quid du maillot le bail n’est pas reconduit ?

Les chiffres des ventes ne sont pas communiqués, mais Balotelli est un joueur suffisamment populaire pour stimuler le secteur et envisager des volumes supérieurs aux saisons précédentes. Selon les estimations du cabinet PR Marketing, l’OM en aurait écoulé près de 300.000 en moyenne, sur la période 2010 à 2018. Le 9 de l’Italien est aujourd’hui un « must » qui demain deviendra peut-être « collector » (ou « has-been »), si jamais l’aventure doit s’achever à l’été, au terme de son contrat.

* Ces tendances ne concernent qu’une partie des canaux de ventes multiples que sont par ailleurs, le web et tous les autres points de ventes physiques, de l’équipementier ou de distributeurs agréés.

Vous aimerez aussi:  AS Monaco - Le maillot domicile 2019-20 de l’ASM est sorti [OFFICIEL]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Le Guide Sport Business de la Ligue 1

  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV

  • Commentaires récents