Stades : La première série 100% sport produite par Canal

19 janvier 2020 à 10:25 par Bruno Fraioli

0

Canal + lance un série centrée sur les stades de football les plus insolites du monde.

Installé sur un lac ou le toit d’un immeuble, tracé au cœur d’une cité surpeuplée ou au pied des plus hauts sommets de l’Himalaya, les terrains de football sont partout. A partir du 9 février, Canal+ raconte six lieux étonnants où se sont nichés des terrains de foot. Cette série, baptisée Stades, est diffusée dans le cadre du magazine Sport Reporter le dimanche à 14h25. « Au fil de nos reportages nous avons découvert des endroits assez incroyables, explique Marc Sauvourel, co-réalisateur de la série. Ce fut le cas au Sénégal avec ce baobab sacré planté en plein milieu d’un terrain. Ces endroits sont des lieux où se créé du lien social, où se retrouvent les générations. »

Au-delà du coté très insolite des lieux, la série de Canal+ explore surtout les peuples et leur relation avec le sport. « Plus qu’aux aspects sportifs c’est aux personnes et aux cultures que nous nous sommes intéressés, indique Guillaume Priou, l’un des deux rédacteurs en chef du magazine Sport Reporter. Les populations sont toujours très fières de nous montrer leurs modes de vie. Nous croquons des morceaux de leur vie, comme au Pérou en suivant deux adolescents aussi bien sur leur terrain installé sur le lac Titicaca qu’à leur collège. »

Ce tour du monde de ces terrains démontre une fois de plus l’universalité du football. « On le sait, mais c’est toujours aussi hallucinant de s’en rendre compte partout dans le monde », poursuit Guillaume Priou. « Ces gamins ont un œil sur nous », ajoute Marc Sauvourel. On en voit beaucoup avec des maillots de Ronaldo, Messi ou Mbappé. » Stades, dont chaque épisode dure 20 minutes, est aussi la première série de Canal+ consacrée au sport. « Nous en cherchions depuis quelques temps car la série est dans l’ADN de la chaîne, assure Guillaume Priou. Nous avons d’autres projets. » A commencer par une saison 2 de Stades : il y a tant de terrains à explorer dans le monde.

Vous aimerez aussi:  PSG - Combien ça coûte de recruter Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal) ?

Bruno Fraioli
Article publié en association avec SportBusiness.Club

Les épisodes de Stades

Episode 1 : Le terrain du lac sacré. Au Pérou, à 3800 mètres d’altitude, les descendants du peuple Uros vivent sur le lac Titicaca depuis des siècles. Des îlots de roseaux supportent leurs maisons, leurs écoles et… un improbable terrain de football flottant ! Mais la pollution menace la pêche et les enfants rêvent de quitter le lac grâce au football…

Episode 2 : le terrain du Baobab. Au Sénégal, l’île de Gorée ne compte qu’un seul terrain de football. Un tournoi officiel y est organisé chaque année, même si un gigantesque baobab trône au milieu du stade.  L’arbre sacré est aussi le symbole d’un conflit de génération. Les sages du village le protègent. Les plus jeunes, eux, voudraient le découper !

Episode 3 : le terrain du fjord. Au-delà du cercle polaire, tout au bout d’un fjord de Norvège, le football réunit autant de filles que de garçons, sur un terrain beau comme une aurore boréale qui semble défier les lois du climat.

Episode 4 : le terrain en Trans. A Mexico, Tepito est le quartier le plus dangereux de la ville. Mais, un stade surnommé le « Maracana », unit chaque année les habitants autour d’un tournoi de football, rassembleur et fou, dont les vedettes sont des transsexuelles.

Vous aimerez aussi:  OGC Nice - Ça coûte combien de recruter Brahim Diaz (Real Madrid) ?

Episode 5 : le terrain sur le toit. En Chine, à Hangzhou et ses 10 millions d’habitants, l’urbanisation est si rapide que les enfants n’ont qu’un moyen de jouer au football : s’entraîner sur des terrains sur le toit des immeubles. Leurs parents, rêvent de les voir participer à la Coupe du Monde 2030 que le gouvernement aimerait organiser.

Episode 6 : le terrain de l’Himalaya. En Inde, aux confins de l’Himalaya, le stade représente un lieu de rassemblement des habitants, aussi bien qu’un endroit de rêve et de fantasme pour les jeunes moines bouddhistes.

(*) Extraits du dossier de presse de Canal+. Les six épisodes seront mis en ligne sur l’application My Canal dès dimanche 9 février et seront disponibles en version française ou en originale sous-titrée.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑