ASSE et ses lofteurs: Déjà plus de 1,5M€ gaspillés !

Posté le 18 novembre 2011 par

x0

Bayal Sall - @Iconsport

Bayal Sall, joueur de l'ASSE - @Iconsport

A l’ASSE, la situation des célèbres lofteurs les plus chers de Ligue 1 ne se décante pas. Bayal Sall, Boubacar Sanogo et Sylvain Monsoreau sont toujours payés… pour ne pas jouer. D’ici la fin de la saison, c’est 4,5 millions d’euros que risque de perdre Saint-Etienne sous la forme de versement de salaires, selon les chiffres de L’Equipe publiés il y a déjà plusieurs semaines. Cela pour des joueurs qui sont mieux payés que la plupart des titulaires, mais qui ne peuvent montrer leur talent que devant leur console, à la maison.

Sall, Sanogo et Monsoreau ont déjà coûté plus de 1,5M€ à l’ASSE cette saison

Alors que la Ligue 1 reprend ses droits ce week-end après la trêve internationaux (l’ASSE se rend à Nice samedi soir 19 heures pour le compte de la 14e journée), c’est l’occasion pour Sportune de faire un point sur ce qu’a déjà coûté la bande des lofteurs au club stéphanois. A la fin du mois d’octobre, Saint-Etienne avait déjà perdu 1,5 millions d’euros dans cette histoire. A coût de 375 000 euros par mois (cela si les 3 joueurs ne trouvent pas de nouveaux clubs), on devrait donc franchir la barre des 2 millions d’euros de « gaspillage » avant même la fin 2012.

Sall aurait une piste à Doncaster pour quitter l’ASSE

Mustapha Bayal Sall est, pour l’instant, le seul à disposer d’une légère piste pour se relancer ailleurs. Des contacts avec l’équipe de Premiership anglaise (l’équivalent de la Ligue 2 en France) de Doncaster aurait été amorcés. Reste à savoir si le défenseur central parviendra vraiment à convaincre le club d’Outre-Manche de l’opportunité d’un recrutement. A la différence de Sanogo et Monsoreau, lui a au moins pu montrer ses qualités de footballeur ces derniers jours en étant titularisé avec l’équipe du Sénégal. Avec un salaire de 130 000 euros brut par mois, le club intéressé doit tout de même avoir les reins solides pour accepter de s’aligner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.