11M€ de trop de salaires : l’ASSE doit dégraisser, Sagnol est inquiet

Posté le 24 juillet 2010 par

x0

FOOTBALL – Pressenti pour être le futur manager général de l’AS Saint-Etienne, l’ancien défenseur Willy Sagnol a donné au Progrès les raisons de son refus tout en livrant un constat alarmant sur la santé financière du club à plus ou moins long terme. D’après lui, il n’est « pas besoin d’être énarque pour comprendre » qu’en continuant ainsi, les Stéphanois vont droit dans le mur.

Sagnol sévère avec la direction de l’ASSE

Sagnol donne aussi des chiffres pour étayer ses craintes : « Financièrement, l’ASSE est dans une situation compliquée. Début mai, il avait été dit que la seule mission du directeur sportif, Damien Comolli, était de faire partir des joueurs. En un an ou un an et demi, la masse salariale doit baisser de 33 millions d’euros à 22 M EUR. » Or, rappelle-t-il, « il n’y a pour l’heure que des arrivées, aucun départ. Dans le football actuel, si on n’a pas de réseau, c’est de l’incompétence » assène-t-il encore à charge de Comolli. Il n’est cependant pas le seul le directeur sportif à essuyer les foudres de Sagnol. Au nœud du problème il y a surtout selon lui, les deux présidents Bernard Caïazzo et Roland Romeyer. « Les grands clubs sont dirigés par des grands dirigeants qui savent prendre les décisions au bon moment« . « Il y a deux têtes. Deux présidents qui n’ont pas de points communs, qui ne sont pas amis, qui n’ont pas les mêmes intérêts« . Ceci explique aussi, d’après Sagnol, que le fond de pension américain, longtemps pressenti au club, ne s’est finalement jamais investi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.