25 000 dollars d’amende au basketteur US Nate Robinson, coupable d’avoir crié trop fort son envie de quitter les Knicks

Posté le 29 décembre 2009 par

x0

La Ligue américaine de basket (NBA) ne badine pas avec les règles. Nous vous avions parlé des mésaventures de Bradon Jennings, le joueur des Bucks sanctionné pour avoir « twitté » trop vite après un match. L’amende de 25 000 euros donnée par cette même ligue à Nate Robinson, au joueur des New York Knicks est tout aussi surprenante que sévère. Il est en effet reproché au joueur d’avoir admis, dans les médias, par le biais de son agent, son envie de changer d’écurie. En NBA il est interdit d’avoir le blues, à tout le moins de s’en épancher publiquement.

Le lien pour aller plus loin :
Brandon Jennings, la star US des Bucks, pris en flagrant délit de « twittage » : en NBA les réseaux sociaux sont sous contrôle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.