Girondins de Bordeaux – André : « Je ne connais que le Supermarché Leclerc »

Posté le 24 mars 2011 par

x0

André, depuis janvier, c’est la nouvelle recrue brésilienne des Girondins de Bordeaux, prêtée avec option d’achat par le Dynamo Kiev. Problème : en bientôt trois mois, le joueur ne totalise que 97 minutes de temps de jeu effectif en Ligue 1. Ce week-end, à Brest, André, 20 ans, ne figurait même pas sur la feuille de match.

Certains se demandaient si l’entraîneur, Jean Tigana, n’avait pas puni son attaquant pour une virée nocturne, voici la réponse de l’intéressé, dans une interview accordée à L’Equipe, ce jeudi : « Je ne suis pas un fêtard, mais un casanier. J’ai trouvé une maison au Haillan, à côté du centre d’entraînement. Je ne connais pas la vie bordelaise. Je ne connais que le supermarché Leclerc. » En bientôt trois mois passés en Gironde, limiter son exploration de la région à un supermarché, montre, effectivement, un esprit casanier…

Pour André, il « fait trop froid » en Ukraine…


« Je veux prouver, sur les 10 derniers matches, que je vaux les 13,5 millions d’euros demandés par Kiev et que je dois rester ici », ajoute André. L’option d’achat paraît pourtant bien élevée, vu l’efficacité du joueur jusqu’à présent. L’attaquant brésilien va devoir finir la saison tel un boulet de canon pour mériter une telle somme. Peut-être que les dirigeants bordelais se montreront néanmoins sensibles au cri du coeur lancé par le joueur dans les colonnes de L’Equipe : « Tout, mais pas retourner en Ukraine ! Il fait trop froid là-bas. » Et en plus, il n’y a pas de supermarché Leclerc…

André, le nouvel attaquant des girondins de Bordeaux : « Tout, mais pas retourner en Ukraine ! Il fait trop froid là-bas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.