Girondins de Bordeaux : Tigana, des démissions qui lui coûtent cher…

Posté le 1 mars 2011 par

x0

Jean Tigana a voulu démissionner de son poste d’entraîneur des Girondins de Bordeaux. Lundi, Jean-Louis Triaud, président du club, a refusé, tout comme Nicolas de Tavernost, actionnaire principal. Mais malgré ce refus, l’ancien international vient grossir une statistique révélatrice de son état d’esprit et que rappelle L’Equipe ce mardi.

Sur les cinq clubs dans lesquels le technicien a officié, il a voulu partir quatre fois en cours de saison. Preuve que chez Jean Tigana, l’orgueil est plus important que la notion d’argent, puisque démissionner signifie également que l’employé n’acquiert pas de droit à d’éventuels indemnités de licenciement.

Jean Tigana a perdu 4,5 millions d’euros sur deux clubs en préférant la démission…

Le journal rappelle que quand Tigana a quitté Monaco en 1999, il lui restait deux ans et demi de contrat. A l’époque, il se serait assis sur un chèque de 2,25 millions d’euros nette d’impôts. Parti du Besiktas Istanbul le 14 mai 2007, un an avant la fin de son bail, il aurait laissé une somme à peu près identique en Turquie. Mais à Bordeaux, pour l’instant, Jean Tigana est toujours là…

Nicolas De Tavernost, président du groupe M6, aux joueurs, après le maintien de Jean Tigana : « Nous souhaitons que le club joue collectif et nous attendons des résultats. Nous avons le quatrième budget français et il n’est pas normal que nous soyons à cette place. On n’a pas le droit de poursuivre sur ce qu’on a fait. Quand à Jean Tigana, ça aurait été un appauvrissement que de le perdre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.