Nadal et Verdasco expéditifs, la Fédé espagnole se couvre de ridicule

Posté le 6 mars 2011 par

x0

Et un et deux et trois zéro… En trois matches et autant de victoires, pas un set de cédé ni par Fernando Verdasco, ni par Rafael Nadal ni par l’association Verdasco/Lopez en double, l’Espagne a bouclé sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe Davis aux dépens de la Belgique. Une qualification expéditive, trop même pour la Fédération espagnole qui s’est couverte de ridicule parce qu’elle a exigée de son homologue belge, hôte de la rencontre, qu’elle installe le système Hawk-Eye.

Soit, quand même 50 000 euros l’opération financée en intégralité par l’Espagne. Au total des trois matches, Nadal et ses partenaires ont passé moins de six heures sur les terrains Belges, ce que n’ont pas manqué de relever plusieurs médias du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.