OL – Correa pour remplacer Puel: Combien il coûte(rait)

Posté le 8 avril 2011 par

x0

Jean-Michel Aulas, président de l'OL, club au plus gros budget de Ligue 1

Et voilà la dernière rumeur concernant l’éventuel remplaçant de Claude Puel en tant qu’entraîneur de l’OL. Le président Jean-Michel Aulas est intéressé, selon le site de France Football, au profil de Pablo Correa, actuel technicien de l’AS Nancy-Lorraine, qui mettra, quoiqu’il arrive, un terme à son aventure dans l’Est à la fin de l’année malgré un contrat signé jusqu’en 2012.Mieux, Aulas se serait même entretenu avec son homologue lorrain, Jacques Rousselot, pour obtenir quelques renseignement sur le coach.

Après les prestigieux noms qui ont circulé dans la presse (Deschamps, Gerets, Leonardo), il ne faut pas sortir la calculette pour comprendre que Pablo Correa serait le moins coûteux des entraîneurs cités pour le moment. Entre les émoluments actuels de Puel et ceux de l’Uruguayen, il existe tout simplement un gouffre. L’entraîneur lyonnais est payé 250 000 euros brut par mois, quand le technicien de Nancy gagne 80 000 euros, selon les derniers chiffres parus dans Direct Sport (top salaires des entraineurs de Ligue 1). Bref, il y a trois salaires de différence.

L’OL pourrait réduire sa masse salariale avec Correa

Alors bien sûr, en cas d’arrivée chez les Gones, Correa serait forcément augmenté. Mais Aulas ne va pas s’amuser à tripler son salaire. Le coach de Nancy coûterait donc moins cher à l’OL que Puel actuellement. Il permettrait au club de faire des économies. La solution envisagée par le dirigeant (ou tout du moins par France Football) semble cohérente avec la réduction drastique de la masse salariale que souhaitent s’imposer les Gones. Celle-ci deviendrait même obligatoire en cas de non-qualification en Ligue des Champions.

Comment imaginer l’OL payer un entraîneur 250 000 euros brut mensuel sans la C1 et ses 20 millions d’euros (minimum) de revenus supplémentaires ? Etre moins bien payé que l’entraîneur précédent, Leonardo, Gerets ou Deschamps ne pourraient pas l’accepter. Vu d’où il vient, cela ne poserait aucun problème pour Pablo Correa. L’Uruguayen semble donc une piste à moindre coût pour Lyon, en cas de raté en Ligue 1 et échec dans la qualification pour la Ligue des Champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.