OM – Anigo : « Quand un club comme Milan sort 20M pour Pato… »

Posté le 2 avril 2011 par

x0

Le stade Vélodrome de l'OM

Il était ce samedi, l’invité d’un chat organisé par le club marseillais sur son site officiel, à destination des fans de l’OM. En une heure d’entretien, le directeur sportif phocéen José Anigo, a répondu aux questions les plus variées nous apprenant par exemple qu’avant que le Brésilien Pato ne s’engage au Milan AC, l’OM l’avait aussi dans son collimateur. « Pato, on l’avait vu au championnat du monde des moins de 20 ans. Mais quand un club comme Milan arrive et sort 20 millions d’euros… On ne peut rien faire. Ils peuvent investir sur des jeunes, dans des mesures trop élevées pour nous. Comme pour les autres clubs français. »

Drogba, Benzema… Anigo écarte les rumeurs

Même logique un peu plus tard quand vient la question du sempiternel retour au club de Didier Drogba. La réponse de José Anigo fuse : « C’est une arlésienne. Tout le monde aurait envie de le voir revenir. Mais ça fait des années qu’on dit qu’économiquement ce n’est pas jouable. Didier Drogba lui même le sait (…) Il a plutôt envie de finir sa carrière à Londres. Et de continuer à y vivre. Mais, dans le football, rien n’est figé... »Quant à Karim Benzema sur qui l’OM aurait eu de l’intérêt, Anigo balaie aussi la rumeur d’un revers de manche : « C’est un joueur de très grande qualité, mais qui n’a certainement jamais eu envie de partir du grand club dans lequel il est. Ça fait partie des ragots du foot, auxquels il ne faut pas porter attention. »

L’argent, les possibilités qu’a l’OM d’exister sur le marché des transferts bref, la sphère économique du club phocéen, c’est finalement ce dont il fut le plus souvent question. José Anigo se chargeant de rappeler les moyens limités de l’OM et de l’ensemble des clubs français face aux puissants voisins européens, il souligne : « Aujourd’hui on en est assez loin. Là aussi, les données économiques jouent un rôle important. Peut-être que le jour où les autres clubs européens seront plus contrôlés, et moins enclins à s’endetter, on jouera tous dans la même catégorie. »

L’OM résigné à garder Taiwo

On n’en est pas encore là, la preuve, l’OM s’est résigné à conserver son latéral Taye Taiwo. En fin de contrat, le Nigérian sera libre de signer où bon lui semblera et peut espérer dans la transaction, gagner plus que les 1,6M€ annuels que lui offre actuellement son club. « On l’a quand même gardé, en espérant le renouveler tout au long de la saison, regrette Anigo. Mais il a souhaité, après sa sixième année ici, avoir un projet sportif dans un championnat étranger. Il y a aussi des données économiques qui rentrent en jeu le concernant vu qu’il va être libre. » Des données surtout contraire à l’OM qui ne touchera rien de son joueur estimé à 8,5 millions d’euros par transfermarkt.de.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.