Torres à Chelsea, c’est 1,95M€ de salaires depuis janvier pour 0 but !

Posté le 12 avril 2011 par

x0

Fernando TorresFernando Torres a l’occasion, ce mardi soir, de faire taire les critiques, lors du quart de finale retour de Ligue des Champions entre son club, le FC Chelsea, et Manchester United. Des critiques, qui paraissent tout de même un tant soit peu justifiées si on compare les statistiques de l’attaquant espagnol sur le terrain à ce qu’il reçoit tous les mois sur son compte en banque. Avec son salaire évalué par France Football au mois de mars à 9,4 millions d’euros brut annuel, le champion du monde a déjà accumulé 1,95 millions d’euros en émoluments depuis son arrivée chez les Blues le 31 janvier. Bilan des courses après bientôt 1 mois et demi: 0 but. Autant dire que le calcul est assez simple à faire…

Manchester United – FC Chelsea, match à suivre en direct streaming sur Internet

Fernando Torres a aussi coûté 58M€ au FC Chelsea en indemnités de transfert…

Et pour ceux qui n’aiment pas ce genre de comparaison entre ce que gagnent les joueurs et ce qu’ils réalisent sur le terrain, sachez que Fernando Torres lui-même avait promis, en février, de rembourser en but les quelques 58 millions d’euros investis par le propriétaire du club, Roman Abramovitch, en janvier dernier, pour débaucher le « buteur » au FC Liverpool. Pour l’instant, la mission paraît comprise pour Torres… Jusqu’à ce soir ?

Lien utile: les détails du transfert de Fernando Torres du FC Liverpool au FC Chelsea

Fernado Torres, attaquant du FC Chelsea: « Je veux rembourser mon transfert en marquant des buts »

Fernando Torres, l’attaquant du FC Chelsea, dans une interview pour The Sun en janvier: « Je vais rembourser mon transfert en marquant des buts. Investir autant d’argent pour m’engager signifie qu’il (Roman Abramovitch) compte encore marquer l’histoire. Je veux le rembourser pour tous ces efforts. Je dois payer ma dette. C’est magnifique qu’il ait dépensé autant pour moi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.