Quand Rooney devait prêter sa Lamborghini à Tevez, sujet à moqueries

6 décembre 2019 à 20:50 par Thomas

0

Pour éviter les moqueries de ses partenaires mancuniens, Carlos Tevez a éprouvé quelques jours, la Lamborghini de Rooney.

Interrogé par le groupe ESPN, Carlos Tevez s’est laissé aller à pas mal de confidences. Aujourd’hui sur la fin de sa carrière, au club du Boca Juniors, l’Argentin revient sur ses années professionnelles, en Chine dernièrement, mais avant en Europe et notamment à Manchester United. C’est de cette expérience que lui vient cette anecdote plutôt savoureuse, sur les autos personnelles des joueurs.

« Même le plus mauvais [à Manchester United] avait une Ferrari »

« Jusqu’au plus mauvais, ils avaient tous une Ferrari. Moi j’appréciais l’Audi que m’avait prêté le club, mais tous se moquaient de moi. « Prends ma Lamborghini », m’a répondu Rooney. Je l’ai ramené chez moi et je l’ai gardé dix jours », se remémore l’Apache. Il se rappelle également comment, plus tard, il a fait la connaissance du propriétaire de Manchester City, le sheikh Mansour ben Zayed Al Nahyan. « Après la finale perdue avec Manchester United face à Barcelone, j’attendais un avion pour m’emmener à Abu Dhabi avec ma famille. A notre arrivée, il y avait un tapis rouge et tout le luxe autour. »

Carlos Tevez se souvient de sa visite chez le propriétaire de Manchester City

Il poursuit : « Le lendemain nous sommes allés chez le propriétaire de Manchester City. Nous avons passé un mur et à dix pâté de maisons, nous sommes tombés sur une immense résidence. Avec une piscine entièrement vitrée et couverte… A l’extérieur, du sable et un lac artificiel avec un yacht. Le bonhomme me paraît grand, il est tout couvert. Il me salue en Anglais et c’est ainsi que nous signons. Il m’a promis que je serai le meilleur investissement de l’équipe. Et le club est devenu champion après 51 ans d’attente. » C’est un titre, dans la liste des nombreux que compte Tevez, champion d’Argentine, du Brésil, d’Angleterre et d’Italie, en plus d’une Ligue des champions.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑