Quelle est la fortune de Diego Maradona ?

8 février 2020 à 16:30 par Emmanuel Bernard

0

Entre grandeur et décadence, cela pourrait résumer la vie de Diego Maradona.

Il a consommé sa vie et sa gloire jusqu’à s’en brûler les ailes, sur sa santé fragilisée par certains excès notamment sur la drogue, et sa fortune aujourd’hui estimée près de 250 fois inférieure à l’argent qu’il doit au fisc italien, pour des arriérés d’impôts. Différents biens personnels lui ont été saisis, d’ancienne idole du Napoli Diego Maradona est devenu persona non grata en Italie.

Diego Maradona doit toujours une fortune au fisc italien

L’Argentin est l’un des meilleurs joueurs de sa génération, l’un de l’histoire au sens plus large, mais à la différence de Pelé, son rival, il n’a pas profité de sa notoriété internationale acquise sur les terrains, pour capitaliser après, le restant de sa carrière. Diego Maradona a essuyé plusieurs échecs, après sa retraite sportive, la plupart dans le costume d’entraîneur. D’un salaire à huit chiffres à la tête de la sélection d’Argentine il y a dix ans, il gagne aujourd’hui moins du million au Gimnasia, en Argentine.

Des millions de followers font toujours sa notoriété auprès des marques

El Pibe de Oro n’a toutefois pas raté le virage des réseaux sociaux. Il communique sur Facebook et Instagram, suivi par 9 M de followers sur le premier et 5,2 millions sur l’autre. Joueur et après dans le commencement de sa retraite sportive, il a eu l’adhésion de nombreuses marques pour le soutenir. Il est associé à l’équipementier Puma et son modèle « King » iconique. Il a été l’image de la maison d’horlogerie Hublot et récemment de l’éditeur Konami, pour son titre PES. Plusieurs documentaires ont été également tournés à son sujet.

Vous aimerez aussi:  ASSE - Salaire, primes, ce que gagne Claude Puel chez les Verts

Désigné cinquième meilleur joueur du 20e siècle

Champion du monde en 1986 avec l’Albiceleste, Maradona est d’une époque où les distinctions individuelles n’avaient pas la même importance, notamment le Ballon d’or, alors réservé aux joueurs européens. Il a néanmoins été désigné comme étant le 5e meilleur joueur au 20e siècle, par l’International Federation of Football History et Statistics. Sa valeur nette est très incertaine à mesurer. Entre ce qu’il doit et ce qu’il possèderait encore, comme sa maison à près de 2 millions d’euros, elle est estimée différemment à presque 100 000 euros d’un côté ou 150 000 euros, d’un autre. A coup sûr bien inférieure au potentiel exprimé, sur ses premières années.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑