Wilder ou Fury : Qui des deux est le boxeur le plus riche ?

22 février 2020 à 10:25 par Sévan Yessayan

0

C’est l’heure de la revanche pour Deontay Wilder et Tyson Fury.

La revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury promet. À la clé, la ceinture WBC des lourds, actuellement détenue par Wilder. Leur première rencontre avait donné lieu à un match nul, entre deux combattants invaincus dans leur carrière. Mais avant la véritable confrontation entre l’Américain et le Britannique, samedi 22 février, nous avons départagé les deux boxeurs, afin de savoir qui est, le plus fortuné. Et le résultat tourne à l’avantage de l’Anglais, avec un capital estimé à environ 40 M€, contre 30 millions d’euros pour l’Américain, d’après la plateforme Celebrity Net Worth.

Deontay Wilder a gagné plus d’argent lors du premier combat

La première rencontre entre les deux, au Staples Center de Los Angeles le 2 décembre 2018 leur a permis de gagner, selon les estimations, 12 M€ pour Wilder et 10 millions d’euros pour le roi gitan, avec les seuls bonus du pay-per-views. Fury a promis d’aider les plus démunis sur les deniers remportés, en leur « construisant des maisons et des lieux pour les toxicomanes et les alcooliques ». Les deux boxeurs ont peu de sponsors. Si ce n’est que Deontay Wilder est sous contrat avec la marque Everlast à près d’un demi million de dollars par an, tandis que Tyson Fury a profité de la notoriété acquise lors du premier duel pour écrire une autobiographie intitulée « Derrière le masque ».

Vous aimerez aussi:  Cristiano Ronaldo: cette voiture à 180 000€ cadeau pour son anniversaire

Tyson Fury a obtenu un partenariat très juteux avec un diffuseur américain

Certains se sont posés la question de la faisabilité de l’acte II, lorsque Tyson Fury a signé son contrat avec la chaîne de télévision ESPN, pour la diffusion de ses prochaines rencontres, à hauteur de 91 millions d’euros au global. Son adversaire d’un soir, Deontay Wilder est également sous contrat, avec Showtime pour la retransmission de ses rencontres. ESPN et FOX Sport seront aux commandes de la diffusion du duel, ce samedi. Au premier round à Las Vegas en 2018, 325 000 personnes aux USA et 420 000 au Royaume-Uni avaient souscris aux offres de pay-per-view. C’était moins que le million espérés par l’organisation. Elle vise les 2 millions à l’occasion de ce deuxième combat, avec des prix de visionnage inférieurs, mais néanmoins annoncés proches de 70 dollars. Cela augure de revenus importants pour l’Américain au 42 victoires dans sa revanche avec l’Anglais, vainqueurs à 27 reprises. Ils se sont quittés sur un nul à Los Angeles et n’ont encore jamais perdu. Ça arrivera peut-être ce samedi, au MGM Grand, à Las Vegas.

Vous aimerez aussi:  Martin Braithwaite développe aussi des maisons intelligentes



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑