800 000€ : Le Racing Strasbourg toujours pas aidé par la mairie à cause de Fontenla et malgré le président Plessis

26 mars 2010 à 10:43 par admin

0

La reprise du Racing club de Strasbourg par le trader londonien Alain Fontenla n’est toujours pas du goût du maire PS de la ville, Roland Ries. Du coup, la contribution des collectivités locales, estimée à 800 000 euros, reste en suspend, comme l’explique ce vendredi les DNA. « C’est aux propriétaires de me donner des éléments concrets pour rétablir le contact, argumente Roland Ries dans un communiqué. J’ai été échaudé par les insultes. J’ai bien pris notes qu’ils ne veulent pas vendre. Mais ils doivent faire la démonstration de leurs bonnes intentions. »

L’arrivée de Jean-Claude Plessis à la présidence du club ne semble donc pas avoir ému plus que ça l’homme politique. « Je souhaite qu’ils fassent la démonstration que leur gestion tant sur le plan financier que sportif va dans le sens de l’intérêt général du club et donc indirectement de la Ville et de la CUS. » L’intérêt général… on peut émettre un doute sur le fait qu’il s’agisse là de la première motivation d’un trader qui investit dans un club de football. Le Racing Strasbourg ne semble pas prêt de revoir ses 800 000 euros des collectivités…




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑