Anelka, Gallas, Ribéry : un peu plus loin dans la connerie !

19 juin 2010 à 10:14 par admin

5

FOOTBALL / MARKETING – Franck Ribéry risquait un clash à la Tiger Woods avec l’affaire Zahia, mais c’est sur le terrain sportif, à cause d’une Coupe du monde désastreuse et une mentalité digne d’un loubard, que le joueur du Bayern Munich a terni sa réputation et, espérons-le, tous les contrats pub qui vont avec.

Nicolas Anelka

Nicolas Anelka

Franck Ribéry, Nicolas Anelka, William Gallas, le trio fort justement épinglé par L’Equipe ce samedi comme les cadres des Bleus qui ont ruiné le Mondial français, font aussi partie des joueurs les mieux payés de cette équipe. A eux seuls, ils cumulent 1 136 000 euros de salaires tous les mois ! (et encore le contrat de Franck Ribéry au Bayern Munich vient d’être prolongé et le milieu de terrain aurait vu son salaire multiplié par deux !)

Vous aimerez aussi:  Le 11 (monstrueux) des joueurs qui ont quitté Nike cette année

Il s’agit donc d’un clan de millionnaires dont les membres traitent leur entraîneur de « fils de pute », dixit L’Equipe reprenant les propos de Nicolas Anelka à la mi-temps de France-Mexique. Ils font des doigts d’honneur aux journalistes (William Gallas). Ils jouent les caïds avec les coéquipiers, qui ont peur de croiser leurs regards et se prendre une claque (Ribéry avec Yoann Gourcuff). L’attitude est juste incroyable mais a au moins le mérite de remettre les choses à leur juste place. Certains d’entre eux pensaient tomber pour une vulgaire histoire de prostitution. Mais c’est bien sur le carré vert, qu’ils ont prouvé la médiocrité de leur mentalité et ruiné leur réputation.




5 Responses to Anelka, Gallas, Ribéry : un peu plus loin dans la connerie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV