ASSE: Les Verts s’estiment précurseurs sur les salaires…

Posté le 23 septembre 2011 par

x2

L'ASSE sera moins riche que la saison dernière. Mais son staff se veut rassurant - @Icon Sport

L'encadrement de l'ASSE peste contre le grand nombre de cartons reçus - @Icon Sport

On vous a déjà parlé de la politique salariale très spéciale lancée par l’ASSE, cette saison. Une stratégie qui vise à rémunérer les joueurs selon leurs performances en augmentant la part de variable des émoluments et… en diminuant le fixe (pour tout comprendre, lire: la politique salariale de l’ASSE expliquée pour les nuls). Durant le mercato estival 2011, la rigueur des dirigeants stéphanois à appliquer cette stratégie a probablement bloqué certains transferts de joueurs, peu emballés par le fait de se faire payer en variable un revenu assuré chez d’autres écuries de Ligue 1. C’était notamment le cas avec Pierre-Alain Frau, qui a finalement décidé de prendre la direction de Caen.

L’ASSE estime que tous les clubs adopteront bientôt sa politique sur les salaires

Alors, la politique salariale des Verts est-elle la stratégie d’avenir ? La réponse est oui, et plutôt deux fois qu’une, pour l’entraîneur, Christophe Galtier, interrogé par Le10sport, ce vendredi. » Par obligation, tous les clubs vont prendre la même direction, assure le technicien. Nous avons vécu au dessus de nos moyens, trop longtemps. A Sainté, on a peut-être anticipé les choses. Peut-être que ça a freiné des joueurs qui auraient aimé nous rejoindre. »

Les joueurs sont intéressés par le projet sportif de l’ASSE, pas par les salaires…

Christophe Galtier estime qu’à l’heure actuelle, les joueurs sont intéressés par le projet sportif que propose l’ASSE: « Mais ils ne sont pas encore prêts à avoir un salaire avec une part variable assez importante, parce qu’ailleurs ça ne se passe pas comme ça. Mais on verra dans quelques saisons. » Rappelons tout de même que le plafond salariale (en part fixe), impose par Saint-Etienne cette saison est de 90 000€ brut par mois, soit le double du salaire moyen d’un joueur de Ligue 1. Au PSG, à l’OM, à l’OL enfin bref dans les grosses écuries financières du championnat, les salaires grimpent jusqu’à plus de 400 000€ par mois. Tout cela en part fixe, pour pouvoir s’aligner sur les rémunérations proposées ailleurs sur le Vieux Continent. Il va falloir du temps pour que tout ce beau monde se mettre  en adéquation avec une politique de rémunération à la performance…

2 réflexions au sujet de « ASSE: Les Verts s’estiment précurseurs sur les salaires… »

  1. Julien

    On verra si c'est une solution d'avenir.

    En tout cas, pour le moment ca peut freiner pas mal de joueurs a nous joindre. Mais c'est un plaisir d'avoir un groupe solidaire et avec une état d'esprit qui a l'air tres sain.

    Répondre
  2. Antoine3524

    Bonjour !!

    "ASSE: Les Verts s’estiment précurseurs sur les salaires…"

    Ils sont marrant les dirigeants de l'ASSE, mais ils ont repris le modèle économique qui étaient instaurer en Premier League. Mr Pierre Dréossi est l'un des premiers manager général à avoir établi ce processus en France au Stade Rennais, il y à déja quelques années. Récemment suivit par d'autres clubs de l’hexagone comme Bordeaux et l'ASSE entre autre. Ceci dit j'espère que ce dispositif va faire ces preuves incessamment sous peu.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.