ASSE – OL ne font jamais business ensemble, ou presque…

Posté le 5 juillet 2012 par

x2

Stéphane Ruffier @Icon Sport

Stéphane Ruffier @Icon Sport

Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, vient de nous réserver une de ces déclarations dont il a le secret, ce jeudi, en expliquant aux journalistes de Le Progrès son intérêt pour Stéphane Ruffier, le gardien de but du grand rival de l‘ASSE. En cas de départ de Hugo Lloris, Ruffier serait donc une piste pour JMA. Une possibilité qui n’a pas tardé à faire réagir Roland Romeyer, le président stéphanois. Le dirigeant explique à nos confrères à quel point un transfert de son portier vedette est impensable, encore moins direction le club de Jean-Michel Aulas, dont Romeyer n’apprécie pas les approches cavalières. Pour Sportune, ce nouveau conflit entre l’ASSE et l’OL est l’occasion de se pencher sur les relations entre les deux meilleurs ennemis sur le marché des transferts ces dernières années. Une chose est sûre, pour valider un transfert entre ces deux clubs, les agents doivent se lever de bonne heure. La preuve…

Gomis à l’OL reste le plus gros transfert de l’histoire de l’ASSE

Depuis le début des années 2000, Saint-Etienne et Lyon n’ont fait business ensemble que pour un seul joueur. Il s’agit du célèbre transfert de Bafe Gomis direction l’OL en 2009 pour une somme de 15M€, transaction qui reste encore, à l’heure actuelle, en tête des plus grosses ventes du siècle de l’ASSE. Autant dire que l’OL et l’ASSE se croisent rarement sur le marché des transferts, mais quand ils se trouvent, cela fait du bruit…

En vidéo, voici les plus gros transferts du Mercato 2012 en Ligue 1

Les plus gros transferts de Ligue 1 du Mercato… par Sportune

2 transferts payants entre l’ASSE et l’OL en 15 ans…

Pour trouver la trace d’un autre transfert payant entre les deux voisins sur un mercato, il faut ensuite descendre jusqu’au siècle dernier… En 1997, Lyon met 1,4M€ (9M de francs à l’époque) pour s’offrir les services de celui qui deviendra le gardien de l’équipe de France, Grégory Coupet. Les joueurs ayant fait le chemin inverse sont encore plus rares. On peut tout de même citer le cas de Patrice Carteron…

En vidéo, découvrez le… nouveau bingo !

 

 

Recruter un Stéphanois, mission impossible pour Aulas ?

Des relations tendues avec la direction lyonnaises le poussent à l’exil dans le Forez en juillet 2000. A part cela, rien à signaler, donc. Et ce n’est pas les déclarations d’Aulas ce printemps suite à la fameuse affaire des injures proférées par certains de ses joueurs envers Saint-Etienne qui risquent de réchauffer les relations. Non vraiment, pour valider un transfert entre l’ASSE et l’OL, il faut vraiment être motivé. Alors… bonne chance Jean-Michel Aulas !

En images, découvrez le projet de stade caché dans le désert des Emiratis...

2 réflexions au sujet de « ASSE – OL ne font jamais business ensemble, ou presque… »

    1. Palissarde Auteur de l’article

      Non Mika. Il a fait un petit passage par Monaco entre les 2. Aulas et les dirigeants de l’ASSE n’ont pas eu l’honneur d’une discussion 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.