ASSE: Winamax et les Verts ? Un avenir toujours en débat…

Posté le 12 avril 2012 par

x0

Aubameyang - @Iconsport

Aubameyang - @Iconsport

La fin de saison approche. Et pour l’ASSE, cela signifie également la fin du contrat signé avec la société Winamax. Depuis 2010, le site de poker en ligne s’affiche sur le maillot des Verts. Le deal signé entre le club et son sponsor prend fin dans quelques mois, tout comme celui, d’ailleurs, signé par Winamax avec le PSG. Du côté du club parisien, la prolongation de l’accord est mal engagée. Le club de la capitale, entré dans une nouvelle dimension financière, ne semble pas prêt à renouveler un partenariat qui ne rapporte « que » 1,5 million d’euros par an, soit l’équivalent de 5 mois de salaire d’un joueur comme Nenê. Et Winamax, de son côté, ne paraît pas motivé à l’idée de mettre plus d’argent sur la table. Qu’en est-il pour le sponsoring de l’ASSE ? Les deux parties devaient déjà se rencontrer en février pour discuter d’une éventuelle prolongation. Les discussions seraient toujours en cours. On fait le point sur les enjeux…

L’ASSE peut-il espérer plus de son sponsor maillot dans les années futures ?

Le deal entre l’ASSE et Winamax représente aujourd’hui 1 million d’euros par an pour les Verts. Une somme non négligeable, certes. Mais 1 million d’euros, finalement, ce n’est « que » 15% des revenus de sponsoring du club sur la saison 2010-2011 et environ 2% du budget global. L’OL, éternel rival local de Saint-Etienne, touchait par exemple jusque-là 7M€ de son sponsor maillot, Betclic. Certes, le club disposait également d’une visibilité européenne jusque-là, mais l’écart est tout de même de 1 à 7, alors qu’il n’y a, au bout du compte, que 3 budgets d’écart entre les deux clubs. Saint-Etienne réussira-t-il donc à faire monter les prix lors des prochaines négociations avec son sponsor maillot ? Les négociations seraient en cours…

Pour Winamax, le partenariat avec l’ASSE et le PSG a été efficace auprès du grand public

En attendant, du côté de Winamax, on a déjà pu mesurer l’impact d’une présence sur le maillot de Saint-Etienne, tout comme sur celui du PSG. Le retour sur investissement apparaît plutôt intéressant. Dans un entretien pour le journal Le Progrès paru en février, Canel Frichet, directrice générale, expliquait: « Apparaitre sur le maillot de l’ASSE et du PSG a boosté notre notoriété. Ce partenariat a aidé à développer notre reconnaissance de 35% auprès du grand public. »A voir si les prix seront toujours aussi intéressants à l’avenir pour une telle visibilité. Ou pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.