Aubameyang nous montre son hallucinante flotte de bolides customisés

Posté le 14 novembre 2017 par

x1

Pour la visite de Paris Match, Pierre-Emerick Aubameyang a sorti ses plus beaux joujoux. – @Instagram

Le très populaire magazine Paris Match sort une nouvelle édition, tournée vers le continent africain. Pour lancer son tout premier numéro, sa direction est allée à la rencontre du footballeur gabonais du Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang. Lequel a reçu chez lui journaliste et photographe du mag, pour une séance d’images dont Paris Match s’est fait une spécialité. Dans le lot, l’une d’elle le montre juché sur le capot de sa Lamborghini, deux autres gros bolides customisés, à ses côtés.

Les bolides customisés de Pierre-Emerick Aubameyang en images

Aubameyang a trois voitures d’exception, toutes sont customisées selon ses goûts

La « Lambo' » nous l’avions déjà évoqué en septembre dernier, sur la base de l’image partagée par le joueur lui même, sur ses réseaux sociaux. C’est un modèle Aventador, à près de 250.000 euros, dans une couleur grise irisée, pas banale du tout. Pas plus pas moins que les deux autres véhicules que sont une Ferrari 488 Spider rouge (proche de 250.000 euros également), revisitée façon camouflage, c’est l’une des grandes modes du moment, chez les footballeurs professionnels (l’élite bien sûr, qui en a les moyens).

Une flotte de bolides à plus d’un demi-million d’euros

Sinon, il y a la Porsche Panamera à près de 100.000 euros, dans une couleur or et argent qu’il est impossible de rater une fois sur la route. Particularité enfin des bolides de l’ancien buteur de l’AS Saint-Etienne : ils portent la mention PE qui sont les initiales de son nom et les numéros tournent tous autour du 17 qui est celui de son maillot.

Une réflexion au sujet de « Aubameyang nous montre son hallucinante flotte de bolides customisés »

  1. geoffrey

    Si c est joueurs avaient un cerveau, par respect pour les gens qui crèvent de faim dans le monde…
    Ça vous sert à quoi de montrer vos voitures ,vos jets, vos villas….
    rester sur t’air, arrêtaient de vous la péter…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.