En Espagne, le Qatar inquiète plus qu’au PSG…

Posté le 17 juillet 2012 par

x0

Jeremy Toulalan faisait partie du grand projet... | @IconSport

Avant la prise de pouvoir du PSG par Nasser al-Khelaifi & co en 2011, un autre club européen a été acheté par un fond qatari, du côté de l’Espagne. Il s’agit de Malaga. En 2010 en effet, Abdullah ben Nasser Al Thani est devenu l’actionnaire principal du club ainsi que le président de l’entité. Deux ans après, le cheikh est très contesté du côté de l’Andalousie, la récente démission de Fernando Hierro, désormais ex-directeur sportif, en est le parfait exemple. Déjà que ses apparitions se font de plus en plus rares en Espagne, le multimilliardaire ou en tout cas son club aurait des difficultés à payer l’intégralité des salaire de ses joueurs…

A Malaga, c’était bien parti…

Pourtant, l’aventure qatari à Malaga avait bien débuté. Comme principaux faits d’armes, le Cheikh & co étaient parvenus à attirer des joueurs comme Julio Baptista, Jérémy Toulalan, Ruud van Nistelrooy et surtout Santiago Cazorla, arraché à Villarreal pour 21M€. Une suite d’investissements ambitieux, qui a notamment eu pour effet une jolie quatrième place en Liga l’an dernier. Mais voilà, si dans un premier temps et malgré sa non-présence, le Cheick semblait intéressé par son club, est-ce encore le cas aujourd’hui ?

… le club devrait maintenant 35 à 40% des salaires aux joueurs

Le président de l’Association de Footballeurs Espagnols, Luis Rubiales, a en tout cas confirmé le problème financier du club au micro de Radio MARCA: « Ce n’est pas une hypothèse. Il y un problème d’impayés. Actuellement, le club doit aux joueurs entre 35 et 40% des salaires de leur contrat« . D’ailleurs, l’homme a tenu à signifier que la situation « d’autres clubs (espagnols, ndlr) préoccupe » quant au manque de liquidité pour payer les salaires des joueurs…

Ecrit par @Marcelo6Martins 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.