Evra, Gallas, Henry, … Réunion de crise chez leurs sponsors !

Posté le 21 juin 2010 par

x1

Edit (à lire pour les dernières infos sur les sponsors et l’équipe de France : L’équipe de France s’entraîne sans ses 4 sponsors majeurs !

FOOTBALL / SPONSORS – L’incroyable feuilleton digne de Dallas dans lequel se sont empêtrés les Bleus de Patrice Evra, William Gallas, Thierry Henry and co ne plaît pas du tout aux sponsors de l’équipe de France. Mais alors pas du tout. Eux paient chers (entre 2,5 millions d’euros par an pour les partenaires majeurs et 250 000 euros pour les plus petits) pour coller leur image à celle de ces « 23 » censés faire rêver le grand public. Mais dans ces contrats passés entre les divers partis, on est loin d’un mariage… Traduction : il ne s’agit pas d’une union à la vie à la mort et ces grands groupes ne comptent pas tuer leur image quand les Bleus font n’importe quoi.

GDF Suez, « ulcéré » par l’attitude d’Evra, Gallas, Henry and co

Thierry Henry

Thierry Henry

Les sponsors enchaînent donc les réunions de crise ce lundi, selon Le Parisien, pour voir comment s’extirper de ce naufrage. Du côté de chez GDF-Suez, « on examine l’ensemble des lignes du contrat qui nous lie à la FFF jusqu’en 2014 et à la Coupe du monde au Brésil pour voir ce que nous pouvons dénoncer », lâche l’entreprise dans un communiqué. « Nous sommes ulcérés par ce qui se passe. C’est un manque de respect pour tout le monde. C’est incroyable. Du jamais-vu ! »

Alors, les Bleus vont-ils réussir à perdre leurs sponsors ? Quick a, en tout cas, déjà supprimer toutes les affiches publicitaires avec Nicolas Anelka.  Si cette tendance devait se répandre, il s’agirait d’un véritable assassinat pour la FFF. En revanche, côté joueurs, on peut rester serein. La majorité de leur fortune tient des contrats qu’ils ont signés avec leur club. Et vu les salaires des Bleus, il y a de quoi venir si jamais la colonne « recette publicitaire » venait à tomber à 0 euro.
Sorry, there are no polls available at the moment.

Une réflexion au sujet de « Evra, Gallas, Henry, … Réunion de crise chez leurs sponsors ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.