F1: Combien ça coûte d’être à l’essai chez les espoirs ?

Posté le 14 novembre 2011 par

x0

Charles Pic @Iconsport

Charles Pic bientôt en F1 ? @Iconsport

La Formule 1 met en valeur des espoirs lors des essais pour jeunes pilotes du 15 au 17 Novembre. Une manifestation devant permettre de voir émerger de nouveau talent, ou de simplement continuer le travail de l’équipe.

Jean-Eric Vergne, Jules Bianchi, Charles Pic et Nathanael Berthon seront présents aux essais

Quatre Français participeront à ces journées. Jean-Eric Vergne s’alignera pour le compte de l’équipe championne du monde Red Bull Racing, Jules Bianchi pour Ferrari, Charles Pic avec Marussia et enfin Nathanael Berthon sera au volant d’une Hispania Racing Team.

C’est gratuit pour Vergne et Bianchi, pas pour Berthon

Les essais de Jules Bianchi et Jean-Eric Vergne sont gratuits et offerts en cadeau par les équipes. Ce qui est souvent le cas des grosses équipes. Nathanael Berthon chez HRT de son côté, a lui aussi profité d’un essai gratuit. Très souvent, néanmoins, les jeunes pilotes doivent passer à la caisse. Charles Pic en a fait l’expérience alors qu’il négociait avec l’équipe Toro Rosso, laquelle réclamait au pilote français, la somme de 250.000 euros. Il fera donc son essai avec Marussia, semblerait-il en échange d’une officialisation de sa signature pour 2012.

Maldonado avait payé un million d’euros l’an dernier

Ce concept est une bonne affaire pour les équipes les plus modestes, car cela leur permet de gagner beaucoup d’argent. Entre 750.000 et 1.5 millions d’euros pour trois pilotes. Soit pour un pilote l’investissement de 250.000 à 500.000 euros par jour ! Le record a été pour Pastor Maldonado, qui l’an dernier a réalisé ce même test pour le compte d’Hispania Racing Team contre la modique somme de plus d’un millions d’euros (on parlait de 2 ou 3 millions d’euros) pour réaliser ses trois jours.

Ce type d’investissement, bien préparé médiatiquement peut avoir une grosse valeur. Une estimation indique que pour une équipe de milieu de grille, le pilote rentabilise par 10 fois en valeur médiatique. Ce qui donne 2,5 millions d’euros d’impact marketing pour 250.000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.