F1 – Le Qatar vise clairement la Formule 1 à l’avenir

Posté le 9 avril 2012 par

x0

Bernie Ecclestone F1 - @Iconsport

Bernie Ecclestone F1 - @Iconsport

Alors que le débat sur l’avenir du Grand Prix de Bahreïn de F1 secoue l’environnement de la Formule, que The Times indique que les équipes envisagent sérieusement d’abandonner le voyage dans le royaume le 22 avril prochain, un pays débute discrètement son travail de séduction en vue d’un remplacement: le Qatar… Bien connu en France, ce petit royaume indépendant du Golfe Persique souhaite devenir une place forte, au même titre qu’Abu Dhabi et remplacer Dubaï sur le long terme dans la région du Moyen-Orient.

Le Qatar séduit la F1

Depuis deux ans, le Qatar entreprend une entreprise de séduction envers Bernie Ecclestone. Mais encore timide. Sauf qu’aujourd’hui cette timidité n’est plus. Il y a quelques mois déjà, le pays avait repris, via un fond souverain, Alpha Group, les droits du mythique circuit de Silverstone. L’affaire n’est pas encore clarifiée aujourd’hui, mais c’est un signe favorable envers Ecclestone.

Le Qatar est prêt à accueuillir une course de F1

Voulant éviter un conflit diplomatique avec son voisin du Bahreïn, le Qatar s’annonce prêt à accueillir une course de Formule 1 sur son circuit de Losail, voir de construire une nouvelle piste. Nasser Khalifa al-Attiyah, le président de la Qatar Motors and Motocycle Fédération (QMMF), a indiqué au journal indien The Hindu hier, en marge du Grand Prix MotoGP : « Nous avons fait beaucoup de changements sur ce circuit, comme des modifications dans l’accès à la piste et d’autres choses. Mais il faut plus de modification, comme la construction d’une tour. Tout dépend de ce que le gouvernement veut…si elle veut modifier ce circuit ou qu’il souhaite un autre circuit. »

Une course à 70M€ au Qatar ?

Si une course au Qatar s’organise, il est fort probable qu’elle se réalise de nuit, comme pour le GP Moto. Concernant les coûts, plusieurs échos indiquent qu’une somme énorme (environ 50 ou 70 millions d’euros par année), serait proposée pour obtenir le droit d’organiser un Grand Prix de Formule 1 au Qatar. Pour cela, tout dépendra des relations entre Bernie Ecclestone, CVC Capital et le royaume de Bahreïn dans les prochains mois.

Dans le garage de Fernando Alonso, on trouve... une Ferrari FF dernier modèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.