F1, Red Bull: Adrian Newey, l’ingénieur le plus cher du paddock

Posté le 20 novembre 2011 par

x0

Adrian Newey @Icon Sport


Depuis plus de 15 ans, la Scuderia Ferrari tente de convaincre l’ingénieur anglais, Adrian Newey de la rejoindre comme directeur technique. 15 ans de refus pur et simple pour des raisons de cadre de vie. En décembre dernier, la presse allemande annonce que Ferrari a fait une proposition à Newey, alors chez Red Bull Racing pour un salaire estimé à 12 millions d’euros.

Ce n’est pas la première approche de la Scuderia Ferrari pour Adrian Newey

Toutefois,  Ferrari n’est pas à sa première tentative pour approcher Adrian Newey. Retour en 1993/1994. A l’époque, Ferrari est dans une phase de reconstruction et Jean Todt aux commandes. Le français, souhaitant remplacer John Barnard au poste de directeur technique, avait coché deux noms sur une liste : Ross Brawn et Adrian Newey. A l’époque, Newey était payé 250.000 dollars par Williams. Une proposition de 1 millions de dollars de Ferrari va redistribuer les cartes et pousser Williams à augmenter le salaire de son ingénieur star. Officiellement, Marigold, son épouse ne souhaitait pas vivre en Italie.

Chez Red Bull, l’ingénieur britannique est revenu en grâce sur le devant de la scène

Todt s’est donc tourné vers Ross Brawn avec le succès que l’on sait. Mais, avec le retour en grâce d’Adrian Newey chez Red Bull Racing, l’intérêt de l’équipe italienne pour le génie anglais est sérieux. D’autant que l’organigramme technique avec l’introduction de Pat Fry redonne un accent anglais au village de Maranello. Reste à savoir si Newey franchira le pas un jour. Lui qui n’a jamais travaillé qu’avec des équipes basés en Angleterre.

Newey, 90 millions de dollars en 21 ans de carrière

Adrian Newey est l’ingénieur de plus cher du marché. On estime qu’il a cumulé depuis les années 90 un salaire de 90 millions de dollars. L’an prochain il touchera 9 millions d’euros de salaire jusqu’en 2014. Mais, cela n’empêche pas Ferrari d’y croire encore. En marge du Grand Prix de Belgique, l’équipe italienne a fait une offre mirobolante de 20 millions d’euros annuels avec une offre de précontrat de 3 millions d’euros par an, de 2012 à 2014, avec l’assurance de venir en 2015 chez Ferrari. Refus total du génie anglais.

Le palmarès d’Adrian Newey est d’avoir contribué à produire 8 voitures ayant remportée le titre de championne du monde des constructeurs depuis 1992. (5 titres avec Williams entre 1992 et 1997 – 1 titre avec McLaren en 1998 et deux titres avec Red Bull Racing en 2010 et 2011).

(voir schémas de son évolution de salaire en carrière : http://farm6.static.flickr.com/5289/5284793921_e15476c8a1.jpg )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.