F1 2012, GP Singapour : Nos petites histoires du samedi

Posté le 22 septembre 2012 par

x0

Lewis Hamilton @Icon Sport

Lewis Hamilton @Icon Sport

Ce samedi, le paddock du GP de Singapour de F1 2012, offre quelques petites histoires intéressantes en marge des qualifications : la politique de fourniture moteur Renault pour 2014, le nouveau contrat du GP de Singapour et  l’humour de Lewis Hamilton. Tour d’horizon des anecdotes du samedi, au GP de F1 de Singapour 2012.

La politique de fourniture moteur Renault pour 2014

Equipant aujourd’hui les équipes Red Bull Racing, Lotus F1 Team, Williams et Caterham, le constructeur au losange souhaite rester le fournisseur de quatre teams en 2014, avec son nouveau moteur V6 bi-turbo. Reste à savoir avec qui car il semblerait qu’il existe des possibilités d’avoir un nouveau partenariat.

Renault dispose d’un accord avec Red Bull jusqu’en 2016, Lotus est un partenaire historique, mais qui n’a pas encore signé de contrat pour 2014. Williams dispose d’un contrat jusqu’en 2013 avec le V8, tout comme Caterham. Récemment, l’équipe Williams a annoncé son souhait de rester avec Renault pour l’avenir. Rien par contre du côté de Caterham ce qui laisse à penser qu’il existeraient d’autres opportunités.

Le nouveau contrat du GP de Singapour

L’accord signé entre Bernie Ecclestone et les promoteurs de la course de Singapour, acté en 2008 était de cinq ans, c’est-à-dire que 2012 est logiquement la dernière année d’organisation de la course de Formule 1. Une course très rentable qui rapporte à la discipline 44 millions d’euros (selon le Business Book GP 2012) et 90 millions d’euros à la ville.

Reste que le nouveau contrat qui doit être prolongé depuis de longs mois sera sur une base moins importante. On parle de 20 millions d’euros avec une inflation de 7 à 10% annuel pendant cinq années de plus. L’accord doit être trouvé entre les deux parties d’ici Juin 2013.

L’humour de Lewis Hamilton

Alors que la presse spécialisée continue les aventures du transfert de Lewis Hamilton chez Mercedes F1 Team, le champion du monde 2008, n’en perd pas moins son humour et brouille les pistes avec délice.

Au Daily Mail, lorsque le journaliste demande à Hamilton qui il souhaiterait comme coéquipier chez Mercedes, le pilote anglais lance  en souriant : « Je voudrais Hulk. » En F1, Hulk est le diminutif de Nico Hulkenberg (pilote Force India), mais Hamilton faisait surtout référence au personnage Marvel des Comics !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.