F1: Schumacher, Alonso et les plus grosses primes des pilotes !

Posté le 17 novembre 2011 par

x0

Fernando Alonso @Icon Sport

Fernando Alonso @Icon Sport

En plus des salaires, les pilotes de F1 touchent aussi une prime en fonction de leurs résultats. En Septembre, le journal Bild avait listé les primes de Sébastian Vettel. Le double champion du monde touche ainsi un joli bonus de 6 millions d’euros pour son titre et 500.000 euros par victoire. Mais, d’autre ont des primes plus juteuses. Quand on sait que le double champion du monde a déjà remporté 11 Grand Prix cette saison, voilà qui représente déjà un joli pactole ! Par le passé Alain Prost avait obtenu une prime de 4 millions de dollars pour son 4ème titre en 1993 avec Williams-Renault, tandis que Michael Schumacher disposait d’une prime de 20 millions de dollars (!) entre 2000 et 2005 en cas de titre de champion du monde. Et cette dernière a augmenté à 26 millions en 2006…

Schumacher, champion des primes en F1, Ferrari régalerait Alonso… s’il gagnait

Chaque équipe dispose en fait de son principe de prime. Le plus souvent celui-ci est établi selon les points inscrits en championnat. Entre 15.000 et 70.000 euros le plus souvent. La victoire, quant à elle, est tarifée entre 150.000 à 700.000 euros. Mais dans certains cas, les chiffres s’affolent. Fernando Alonso dispose par exemple d’une prime de titre de champion du monde fixée à 20 millions d’euros chez Ferrari. Côté McLaren, le concept est le même depuis plus de 10 ans: un tarif de 700.000 euros par victoire (maximum 3 par saison), puis 1 millions d’euros de prime pour le titre pilote et l’équivalent pour le titre constructeurs. Actuellement, Jenson Button et Lewis Hamilton disposent de ce type de prime.

Les Red Bull offre des primes à la victoire, Mercedes paie au point…

Red Bull Racing, de son côté, est réputée pour offrir beaucoup de primes à défaut d’un salaire important. Vettel (voir plus haut) est aligné sur la même politique que celle de son équipier Mark Webber. Pour exemple, Sébastian Vettel touchera environ 20 millions d’euros (salaire+prime) cette saiso, tandis que Lewis Hamilton touchera 18 millions d’euros… A l’opposé, Michael Schumacher touche simplement 70.000 euros par point inscrits. Ce type de contrat est aussi valable pour Jarno Trulli et Heikki Kovalainen chez Team Lotus cette saison.

Toutefois, le principe de la prime de titre commence à perdre son intérêt. McLaren propose des contrats qui augmentent en fonction de l’obtention d’un titre de champion du monde. Un concept qui a été repris par Mercedes GP pour le compte de Nico Rosberg et qui fera l’objet d’un standard à l’avenir selon toute vraisemblance. Seule la prime de victoire en grand-prix fera vraiment la différence entre les écuries à terme.

A découvrir: Tous les salaires des pilotes de F1 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.