FC Barcelone: Nike aurait signé un contrat de préemption pour le maillot

5 août 2015 à 18:30 par Thomas

0
Le contrat liant le FC Barcelone à Nike arrivera à échéance en 2018. En attendant, la marque américaine chercherait à se prémunir de toute surprise. @-Facebook

Le contrat liant le FC Barcelone à Nike arrivera à échéance en 2018. En attendant, la marque américaine chercherait à se prémunir de toute surprise. @-Facebook

Convoité de toute part alors qu’il reste un peu moins de trois ans de bail, le maillot du FC Barcelone fait des envieux. Et un inquiet, l’équipementier américain Nike qui produit les tenues blaugrana depuis 1998 soit, à l’échelle du football moderne, une éternité. C’est qu’en effet la prochaine échéance approche et il se murmure avec insistance les intérêts des marques Adidas et Under Armmour pour le club blaugrana. Moyennant quoi, selon le Mundo Deportivo, Nike et le FC Barcelone auraient signé un contrat de préemption.

Comprenez que sur toute offre qui pourra être faite au FC Barcelone, le géant américain de l’équipement sportif aura le droit de s’aligner. Une manière pour la marque d’anticiper la prochaine négociation qui s’annonce d’ores-et-déjà musclée. Car malgré les relations très bonnes qu’entretiennent Nike et le Barça depuis bientôt vingt ans, l’association qui se chiffre aujourd’hui à 25 millions d’euros environ par saison, va nécessairement prendre de l’épaisseur.

Au moins 60M€ la prochaine deal maillot du FC Barcelone

Au moins soixante millions d’euros par an, voilà selon nos estimations, ce que devra payer le prochain équipementier du FC Barcelone. Cela, au regard de la tendance du marché et de la concurrence de plus en plus forte. Avant, Nike et Adidas se disputaient les grosses cylindrées et laissaient à Puma, Kappa ou Umbro le choix du reste. Aujourd’hui les marques se sont multipliées dont certaines avec un gros appétit. Under Armour qui vient de s’offrir les services du transfuge mancunien, l’espoir néerlandais Memphis Depay ou New Balance présent sur les maillots de Liverpool, du Celtic ou de Porto sont de celles qui s’affirment comme des challengers. Et pourquoi pas plus…

Le résultat c’est une surenchère sur les maillots à des prix jamais atteint jusqu’à présent. A l’exemple d’Adidas qui, tour à tour, a mis la main sur le maillot de la Juventus Turin puis paraphé un deal record à plus de 90 millions d’euros par an avec Manchester United avant de prolonger son bail avec le Bayern Munich moyennant près de 60 millions d’euros par an. Tout ça pour dire que le FC Barcelone, club parmi les plus populaires au monde et celui qui se prétend comme le plus gros vendeur de maillots dans le monde (bien qu’aucun chiffre officiel ne le prouve) aura matière à défendre son dossier, le moment venu.

Tous les Top 10 de la rédaction de Sportune en vidéo

Powered by Dailymotion




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑