Transfert foot: Le Brésil peut se payer une star française ?

Posté le 15 juillet 2012 par

x0

Malouda VS Alves @IconSport

Florent Malouda, premier Français du championnat brésilien… C’est l’une des rumeurs du moment du côté de Chelsea, club dans lequel évolue actuellement l’international. A 32 ans, le joueur de l’équipe de France pourrait se rapprocher de sa terre natale, la Guyane. il serait même actuellement sur place pour négocier avec le célèbre club de Santos. Mais l’équipe de Neymar a-t-elle vraiment les moyens de se payer Florent Malouda ? Vu les chiffres, il va falloir négocier ferme…

Malouda serait prêt à diviser son salaire par 2 pour rejoindre Santos…

Actuellement, Malouda reçoit l’un des plus jolies salaires du foot français à Chelsea avec une rémunération estimée à 5,9M€ brut annuel (4e plus gros salaire des Bleus à l’Euro 2012). En Angleterre, son contrat court encore sur une année. Marié à une Brésilienne, Flo semble pourtant prêt à un bel effort financier pour filer en Amérique du Sud. L’Equipe parle ce dimanche de prétentions salaire à 250 000€ par mois (3M€ sur l’année), assorties d’une prime à la signature de 500 000€. Bref, pour faire simple, Malouda accepterait de diviser son salaire par 2 pour filer au Brésil. Pas mal, mais insuffisant…

Dans cette pub, Neymar montre les avantages de jouer au Brésil plutôt qu’en Europe…

Neymar: Pourquoi il ne veut pas aller en Europe par Sportune

Pour Santos, Malouda est quand même trop cher selon l’entraîneur du club…

« Il nous a été proposé, mais vu ses prétentions, on ne peut même pas commencer à discuter, lâche Muricy Ramalho, l’entraîneur de Santos, dans des propos repris par L’Equipe. Le problème, c’est que ces joueurs viennent d’une autre planète où la situation (économique) est différente de la nôtre. » Certes, faire venir Florent Malouda, ce n’est pas donné pour un club comme Santos. Mais un salaire de 3M€ par an est-il vraiment inabordable pour un club de ce standing ? A première vue, non. Aujourd’hui, par un complexe montage financier intégrant également ses contrats publicitaires, le club a réussi à garder (pour l’instant) à la maison l’un des plus grands espoirs mondial du football, un certain Neymar. Selon France Football de mars 2012, son salaire annuel atteint 7M€, soit le plus gros salaire actuel du championnat brésilien.

Malouda, pas forcément le meilleur coup financier pour Santos…

Le problème est que Neymar rapporte de gros revenus marketing au club et Santos sait qu’il touchera un gros cachet lors de la vente du joueur à un des grands club d’Europe. Ce n’est pas le cas avec Florent Malouda. A 32 ans, le Français n’est pas un roi de la pub comme le champion brésilien. Et il ne permettra pas au club de s’assurer une jolie plus-value, au contraire. Bref, Florent Malouda au Brésil, c’est pas encore gagné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.