Affluences et occupations en Ligue 1 à mi-parcours

22 décembre 2019 à 12:34 par Thomas

0

L’OM domine en nombre les affluences de la Ligue 1, mais le Vélodrome n’est pas le stade le plus garni du plateau.

L’OM signe son retour au premier plan du championnat de France, en conséquence de quoi, le public revient garnir massivement les tribunes du Vélodrome. La dernière fois que nous avions fait le point des affluences et taux d’occupation en Ligue 1, c’était au premier quart de la saison. A l’époque, Marseille était troisième en nombre, derrière le PSG et l’OL. Pour Paris rien ne bouge ni ne peut évoluer, puisque le club de la capitale est déjà au maximum de sa capacité, au Parc des Princes. En quelques mois, le taux d’occupation s’est même un peu accru pour dépasser les 99%. Plus plein, c’est strictement impossible.

L’OM prend les commandes de la Ligue 1 en terme d’affluences. L’OL recule

L’OL par contre a perdu des soutiens en deux mois et demi. Un certain nombre même, puisque l’affluence moyenne est aujourd’hui inférieure à 50 000 spectateurs au Groupama Stadium, alors qu’elle dépassait ce seuil en octobre. Dans la région, les conséquences du moment sont les mêmes du côté de l’ASSE, Geoffroy-Guichard s’est vidé ces dernières semaines, au point que les Verts, quatrième en spectateurs en octobre dégringolent huitièmes à notre dernier pointage. C’est à peine si une place sur deux est prises à Geoffroy-Guichard, à ce stade de l’exercice 2019-20.

Le Stadium, seul stade de L1 où moins d’une place sur deux est occupée

A ce propos d’ailleurs, plusieurs club flirtent avec les 50%, de Sainté à Bordeaux, en passant par Nice ou Monaco. Un constat que l’on ne peut que déplorer en comparaison avec certains de nos voisins, principalement allemands, ou les stades sont majoritairement remplis. Souvent jusqu’à la gueule. En France, le pire est à Toulouse. Les défaites qui s’enchaînent (le « Tef » a perdu son neuvième match consécutif ce samedi à Nice), ont raison de l’enthousiasme et de la motivation des fans. Le club a même invité ses abonnés à rendre leur carte pour ceux qui le veulent. L’urgence chez les Violets est à tous les étages de la fusée. Il n’y a que 43% de spectateurs au Stadium, à mi-saison de Ligue 1. C’est l’un sinon le ratio le plus faible que nous ayons observé, depuis plusieurs années que nous suivons les affluences du championnat.

Vous aimerez aussi:  FC Nantes : Combien vaut Renaud Emond sur ce mercato ?

Le PSG, Amiens, Brest et Strasbourg font le plein. L’ASSE, Nantes et Rennes sont dans la moyenne

A l’inverse, saluons les Parisiens, les Strasbourgeois, les Brestois et les Amiénois car ils revendiquent tous des taux d’occupation à 90% ou plus. A l’étroit peut-être dans leur écrin, mais ensemble comme jamais pour porter leurs favoris. Entre la première et la dix-neuvième journée, 4 248 540 spectateurs se sont rendus dans les stades selon les chiffres de la LFP. Soit une moyenne de 25 429 supporters par match, proche des chiffres du Stade Rennais, de l’ASSE, du FC Nantes ou du RC Strasbourg.

Le détail des affluences et des taux d’occupation en Ligue 1, cette saison 2019-20

ClubAffluenceCapacité commercialeTaux d’occupation
Marseille51 93266 22678,4%
Lyon48 63557 20685%
Paris47 49647 92999,1%
Marseille47 31266 22671,4%

Voir le tableau complet en page 2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer