ASSE : De Galtier à Puel, l’évolution du salaire des coaches stéphanois

22 mars 2021 à 19:30 par Thomas

1
ASSE salaires coaches
De Claude Puel à Christophe Galtier en passant par Printant, le salaire des coaches de l’ASSE a globalement augmenté.

Recruté en octobre 2019 pour veiller au collectif professionnel, Claude Puel est depuis lors, plus qu’un entraîneur de l’ASSE. Plus, car il a le rôle d’un manager à l’Anglaise, sans l’autorité d’un directeur sportif au-dessus. C’est ce qui explique, tout ou partie son salaire, donné par le journal L’Equipe, à 225 000 euros brut mensuels. Soit une saison pleine, à 2,7 millions d’euros, moins les primes de performance associées.

Puel, technicien le mieux payé de l’histoire de l’ASSE…

Le technicien tarnais est deux fois et demi mieux payé que Christophe Galtier en son temps. Celui qui oeuvre aujourd’hui sur le banc du LOSC a passé huit ans à Saint-Etienne, contre une rémunération donnée sur la fin, à 90 000 euros brut par mois. En 2017, il décide de partir de son propre chef et sa succession deviendra compliquée pour les Verts. Il y eut d’abord Oscar Garcia qui signera un contrat de deux ans, jusqu’en 2019, payé 120 000 euros brut par mois. Il ne restera que treize matches sur le banc, avant sa mise à l’écart.

Vous aimerez aussi:  OL : Salaire, contrat ce qu'Amine Gouiri a signé avec l'OGC Nice

… Et Julien Sablé le moins bien rémunéré

L’a suivi Julien Sablé, ex-joueur du club qui vivait à cette occasion, sa première (et jusqu’ici seule) expérience, à la tête d’un effectif professionnel. Appelé au pied levé à remplacer Garcia, il n’avait pas alors le diplôme du BEPF et a gardé sa rémunération de directeur du centre de formation, à moins de 70 000 euros brut l’année. Sablé restera moins de temps encore que Garcia sur le banc, avant que Jean-Louis Gasset ne vienne remettre la maison verte en ordre de marche, avec un an et demi de contrat pour le faire et un salaire à 35 000 euros par mois.

Seul Gasset est allé au bout de son contrat

Et 80 000 €/mois, pour son assistant Ghislain Printant, embauché après Gasset. Il n’ira pas au bout de sa mission à l’échéance de la fin de saison 2021. Printant remercié, c’est après Claude Puel qui a été choisi. La suite, on la connait…




One Response to ASSE : De Galtier à Puel, l’évolution du salaire des coaches stéphanois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV