ASSE : « Pour atteindre 100 M$ de sponsoring ». Contre combien aujourd’hui ?

28 septembre 2021 à 12:30 par Thomas

0
ASSE sponsoring
Pour atteindre l’objectif de 100 M$ de sponsoring, il faudrait que l’AS Saint-Etienne multiplie par neuf ou plus, les revenus qu’elle génère actuellement.

De nouvelles révélations ont été faites, sur le projet de reprise de l’AS Saint-Etienne, mené par Norodom Ravichak, un des princes héritiers du Cambodge. Le site Warning Trading partage une lettre, dans laquelle sont détaillés les partenaires commerciaux de l’opération ; des entreprises chinoises qui seraient désireuses de s’étendre à l’étranger.

Des marques chinoises intéressées par la reprise de l’ASSE ?

Il serait question de 22 marques intéressées et en extrait de la lettre, que partage le média attentif aux réseaux financiers et les escroqueries qui peuvent en découler, il est écrit : « le sponsoring estimé (…) s’élèvera à 5 millions de dollars pour la première année de coopération, et augmentera de 10 millions de dollars et plus chaque année pour atteindre 100 millions de dollars de sponsoring tout au long d’un plan sur plusieurs années”.

100 M$ de sponsoring, seul le PSG atteint ce seuil en France

100 millions de dollars de sponsoring annuel, ça n’est pas quelque chose d’inédit en France ; à titre d’exemple, la ligne a rapporté 286 millions d’euros au PSG, en 2020. Mais c’est un cas unique et l’ASSE en est présentement très loin : 9,4 M€, au même bilan du 30 juin 2020, pour les Verts. Cela supposerait donc de multiplier les recettes commerciales, par neuf « sur plusieurs années », si l’on part du principe, que 100 millions de dollars, font 85,5 M€.

Vous aimerez aussi:  RC Strasbourg - OM sera sur Canal + Sport ET Amazon

Les Verts s’apprêtent à perdre leur partenaire le plus rémunérateur

Voire plus, puisque le club, tel que nous vous l’indiquions en info Sportune, s’apprête à perdre son équipementier Le Coq Sportif, qui est aussi son premier commanditaire, à près de 2 millions d’euros estimés, par saison. Le PSG mis à part, aucun autre club sportif de France peut sinon se prévaloir de tels chiffres. L’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais qui suivent, n’en produisent que le tiers environ. Il faudra bien la longue liste des partenaires annoncées, pour accroître aussi significativement les revenus des Verts. Il serait notamment questions de quelques marques connues chez nous, comme Huawei, Xiaomi ou TCL.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV