Coût, capacité, surface… Les 10 chiffres clés du futur écrin du Stade Brestois

31 mars 2022 à 20:55 par Nicolas Toison

0
La future enceinte du SB29 a été dévoilée ce mercredi. Elle prendra la forme d’une coque de bateau.

Cela fait déjà plus de 10 ans que le Stade Brestois répond difficilement voire plus, aux normes de la Ligue 1. Le stade Francis Le Blé se trouve également dans un emplacement compliqué, ce qui empêche un potentiel agrandissement. Un projet avait déjà été proposé en 2018, mais de nombreux problèmes avaient émergé. Cette fois-ci, le SB29 est fixé. Moins cher, plus centré sur l’écologie, au même endroit, et sans toucher à la capacité initialement prévue, les coprésidents du club, Gérard et Denis Le Saint, ont annoncé le nouvel écrin.

La nouvelle enceinte du Stade Brestois représentera sa région

Le stade Francis Le Blé est très ancien. Il a été inauguré en 1922. Au fur et à mesure des années, il a subi plusieurs agrandissements et modernisations. Cependant, depuis 2010, il ne convient plus, et ne sera pas conservé, lorsque le nouveau sera opérationnel. Si le projet, mené par les présidents, arrivés à la tête du club en 2016, comporte plusieurs modifications à la proposition de 2018, la localisation n’en fait pas partie. Toujours situé sur le site du Froutven, à Guipavas, le futur joyau du SB29 se trouvera à proximité de l’actuel centre d’entrainement. Il sera également le premier stade français à avoir une signature territoriale, puisque six drapeaux de l’équipe et de la région flotteront au gré des vents bretons.

L’écologie au centre du projet des présidents du SB29

Le nouveau stade a été pensé pour conserver l’esprit et l’âme du club. Il aura également pour but “l’intégration des énergies renouvelables (photovoltaïque et éolien) qui participe à la conception d’un stade durable” affirme François de la Serre, architecte du projet. Une volonté écologique qui apparaît également dans la réduction du pourcentage des surfaces imperméabilisées, passant de 65 % pour le projet 2018, à 18% pour l’actuel. La future enceinte ressemblera à “un bateau rouge et blanc dans un océan de verdure”, d’après l’architecte. Un navire qui verra une stabilité dans sa capacité maximale. Cela va permettre aux Brestois d’assurer la rentabilité financière du club, tout en rendant les tarifs attractifs.

Vous aimerez aussi:  OM : Valentin Rongier bientôt payé en cryptomonnaie ?

Les 10 chiffres clés du futur stade du SB29

  • 33 350 est le nombre de mètres carrés que fera la superficie globale de l’écrin.
  • 15 000 est la capacité maximale de ce nouveau projet. 4 200 places seront réservées aux partenaires, tandis que les 10 800 restantes seront disponibles au grand public.
  • 8 000, comme le nombre de mètres de panneaux photovoltaïques qui, avec la présence des six éoliennes, permettront de donner une visée écologique au projet.
  • 2026 comme l’année de livraison de cette enceinte.
  • 2 000 en mètres carré, l’espace dédié aux loisirs et au gaming.
  • 95, c’est en pourcentage le taux de remplissage estimé du stade en Ligue 1. Il passerait à 70 si le Stade Brestois venait à descendre en deuxième division.
  • 85, c’est en millions d’euros le coût de fabrication budgété de l’enceinte.
  • 40, comme la hauteur en mètres des accro-mâts de l’écrin, qui arboreront les couleurs de l’équipe brestoise, ainsi que celles de la région.
  • 18, c’est le nombre d’hectares du terrain dans la zone du Froutven, à Guipavas que le club a décidé de s’approprier.
  • 5 en euros, le prix minimal d’un billet pour un match, en Ligue 1, qui sera réduit de moitié en cas de descente en Ligue 2.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑