OM : L’eau M, OM Dfroit au but… Ces étonnantes marques déposées par l’OM

12 janvier 2022 à 19:30 par Thomas

0
OM marques déposées
L’Olympique de Marseille est connu pour le football, mais il existe beaucoup de marques dérivées sur des domaines bien différents que celui du sport.

Le saviez-vous ? Il existe 74 dépôts de marques, à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), associées à l’Olympique de Marseille. Toutes n’ont plus forcément d’existence officielle. Nous en avons relevé 45 encore actives, parce qu’elles ont été renouvelées dans le temps, ou ont été enregistrées ces dernières années. Les plus récentes l’ont été en 2020, pour « OM AFRICA OLYMPIQUE DE MARSEILLE », et « OM CAMPS MARSEILLE ».

74 marques déposées par l’OM dont 45 sont actives

Certaines étonnent, de part leur intitulé, ou pour la vocation à la base de leur création. L’Olympique de Marseille a par exemple déposé, en 2005, sous l’effet de l’ancien directeur général, Philippe Pérez, la marque « L’eau M », qui a depuis été renouvelée en 2015, jusqu’en 2025. L’eau M a pour domaine de compétence : « Savons, parfumerie, cosmétiques, lotions corps et cheveux, (produits cosmétiques), dentifrices. ; Eaux minérales et gazeuses ; boissons de fruits et jus de fruits. ; Education ; formation ; divertissement ; activités sportives et culturelles ».

L’eau M un drôle de jeu de mots mais une marque peu efficiente

Beaucoup plus large encore est la marque « OM Mobile », qui comme son nom ne le dit pas, est associée à des univers très (très) différents. Sans les citer tous ni les détailler (tant la liste est longue) : « Appareils et instruments scientifiques, appareils et instruments pour la conduite, la distribution, la transformation, l’accumulation, le réglage ou la commande du courant électrique ; appareils pour l’enregistrement, la transmission, la reproduction ou le traitement du son ou des images ; supports d’enregistrement magnétiques, disques acoustiques ou optiques ; disquettes souples, Produits de l’imprimerie ; articles pour reliures ; photographies ; articles de papeterie ; adhésifs (matières collantes) pour la papeterie ou le ménage ; matériel pour les artistes ; pinceaux ; machines à écrire et articles de bureau (à l’exception des meubles), Tissus ; couvertures de lit et de table ; tissus à usage textile ; tissus élastiques ; velours ; linge de lit ; linge de maison ; linge de table non en papier ; Télécommunications ; informations en matière de télécommunications ; communications par terminaux d’ordinateurs ou par réseau de fibres optiques ; communications radiophoniques ou téléphoniques ; services de radiotéléphonie mobile, ou encore Éducation ; formation ; divertissement ; activités sportives et culturelles ; informations en matière de divertissement ou d’éducation ; services de loisir ; publication de livres ; prêts de livres ; dressage d’animaux… »

Vous aimerez aussi:  OM : 6 milieux défensifs libres pour remplacer Kamara

« OM Dfroit au but Allez l’OM » ou autre « OM DROUT AU BUT Fournisseur officiel d’émotions »

Existent ou ont aussi existée, « OM LUDIQ’ CAMP », « Minots BMX DROIT AU BUT » ; « OM OM Passeport » et « OM OM Attitude » (expirées)… Bref, l’Olympique de Marseille a des marques pour bien des choses, et des domaines très éloignés du sport et de son business. Il n’est bien évidemment pas le seul dans le football français. Mais il y a, dans les noms déposées, son lot de surprises. Comme « OM Dfroit au but Allez l’OM », et le « f » en trop n’est pas une faute de frappe de nôtre part, mais bien le nom donné. Celle-ci, déposée en 2003, a expiré en 2013 et n’a pas été renouvelée. Dans un même registre tout aussi déroutant, « OM Droit au but Allo OM », ou « OM DROUT AU BUT Fournisseur officiel d’émotions », pour deux autres qui n’ont aujourd’hui plus d’existence.

Il existe neuf marques appelées « OM » qui interviennent dans des domaines très variés

Il se compte neuf marques simplement intitulées « OM » (pour la dénomination OM, en lettres majuscules ou minuscules ou du logo), qui ont évidemment toutes une finalité différente. Cela va aussi bien de la machinerie à la chimie, en passant par le vestimentaire, la cosmétique, les jouets, l’éducation, l’imprimerie… Un peu de tout mais rien de proche ici, du football ou du monde sportif.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV