PSG : Mbappé s’est-il déjà séparé de deux sponsors ?

5 octobre 2021 à 18:50 par Thomas

0
Jusqu’à l’année dernière, Kylian Mbappé faisait la promotion de Good Goût et de Bulk. Mais depuis, plus rien…

C’est la question que l’on se pose, ce mardi, à la lecture des pages du journal L’Equipe, auprès duquel l’attaquant du PSG s’est longuement entretenu. Le quotidien sportif rappelle, dans le parcours de Kylian Mbappé, la liste de ses sponsors personnels. Ils seraient au nombre de cinq : Nike, Hublot, EA Sports et en plus, Good goût et Bulk.

Quid de Good Goût et de Bulk dont l’attaquant du PSG était l’ambassadeur ?

Ces deux derniers, le natif de Bondy les a rejoint en 2019, dans le cadre d’un partenariat d’ambassadeur, dont la durée n’a jamais été indiquée. Aujourd’hui, tout porte à croire que les contrats passés, se sont achevés. A tout le moins n’auraient-ils plus d’existence officielle. C’est d’abord l’actualité qui nous le fait dire. Avec Good Goût, marque d’alimentation bio pour les enfants, le joueur a participé à de nombreuses opérations commerciales communes. Jusqu’à l’été dernier, nous recevions régulièrement toutes les actualités liées, à la rédaction de Sportune. Depuis le mois de juillet 2020, plus aucun communiqué n’a été envoyé.

Kylian Mbappé n’affiche plus que trois partenaires sur ses supports officiels

Et c’est sensiblement la même chose pour Bulk, marque de cosmétiques hommes, désireuse de s’implanter en Europe. Il n’y a plus, depuis de longs mois, d’opérations de branding commune. Plus largement, l’on pourrait affirmer la fin de ces partenariats, en jetant un oeil sur le site officiel de l’attaquant parisien. Lequel fait naturellement la part belle à ses sponsors, Nike, Hublot et EA Sports. Mais pas – ou plus -, pour les deux autres marques citées plus haut.

Vous aimerez aussi:  ASSE : C'est quoi le fonds 777 Partners et à combien s'élèvent ses actifs ?

Le champion du monde est une personnalité « rare et chère » pour les marques

Ce mardi, L’Equipe écrit à propos de son conseil, l’avocate Maître Delphine Verheyden, qu’elle « passe l’essentiel de son temps professionnel à faire le tri dans les demandes de partenariats avec la star du PSG, à les décortiquer avec son scalpel de juriste pour déboucher sur des collaborations rares mais chères, avec le champion du monde. » Rares, chères et semble-t-il de plus en plus restreintes. Kylian Mbappé se fait désirer partout, du PSG au Real Madrid, en pensant par les annonceurs qui le courtisent.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV