Stade Rennais : La valeur de M’Baye Niang s’effondre sur le mercato

12 septembre 2021 à 20:45 par Thomas

0
Niang Transfert Stade Rennais
M’Baye Niang a perdu en flamboyance et de fait, en valorisation sur le mercato.

Tout va vite dans nos vies, et dans le monde du sport et du football, en particulier. Prenez M’Baye Niang. Joueur courtisé la saison dernière, il s’est vu proche de rejoindre l’OM, que lui même courtisait. On l’a aussi annoncé à Saint-Etienne, ou aux Girondins de Bordeaux. Finalement, c’est encore et toujours, sous le maillot du Stade Rennais, son employeur, que l’attaquant a débuté cet exercice 2021-2022.

L’un des joueurs qui se dévalorisent le plus en Ligue 1, en 2021

Après six mois passés à Al-Ahli, en prêt, le joueur de 26 ans est rentré en Bretagne, sur le qui-vive tout l’été, en pensant possiblement changer de situation. Il n’en a rien été et ça n’est pas pour conforter sa position sur le marché des transferts, car selon les spécialistes de l’estimation marchande, il est l’un des joueurs qui se dévalorisent le plus, en 2021, en Ligue 1.

M’Baye Niang coté à moins de 5 M€ sur le mercato

Il y a neuf mois, en janvier, M’Baye Niang était coté à 10 millions d’euros sur le marché, par Transfermarkt, et plus, de 10 à 15 M€, de la part du Centre international d’étude du sport (CIES). Aujourd’hui, il ne vaut même plus la moitié, ni pour la plateforme allemande (4,5 M€), moins encore pour le CIES (de 2 à 4 M€). Son manque de temps de jeu (aucun match cette saison) est bien évidemment un facteur plus aggravant que les mois qu’il lui reste, de son contrat signé avec le Stade Rennais.

Vous aimerez aussi:  Les budgets d'il y a 10 ans en Ligue 1, comparés à ceux d'aujourd'hui

Un caillou dans la chaussure du Stade Rennais

Il a paraphé un bail sur cinq ans, en 2019. Il en doit moins de deux, jusqu’au terme du 30 juin 2023. C’est un caillou dans la chaussure rennaise, car le joueur avoisine un salaire estimé par L’Equipe, à 250 000 euros brut mensuels, qui est l’un des plus élevés du collectif de Bruno Génésio. Pour le recruter, les Bretons ont payé 15 millions d’euros, l’indemnité de son transfert, au Torino, en 2019. Pour amortir son transfert, cet hiver, le SRFC devrait le céder 7,5 millions d’euros, au mercato de janvier.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV