Girondins de Bordeaux: Toujours harcelés sur Wikipedia…

Posté le 19 septembre 2011 par

x2

Francis Gillot

Francis Gillot

Et ça continue… Ces dernières semaines, on vous avait déjà parlé de ces petits malins  qui ont trouvé le moyen de modifier à leur guise, ou presque, les pages Wikipedia des principaux représentants des Girondins de Bordeaux. Peu emballés par le début de saison des Marine et Blanc, ces « pirates » s’en étaient déjà pris au principal actionnaire du club, Nicolas de Tavernost, en début de saison. Ils ont ensuite enchaîné en s’attaquant à la bio du président, Jean-Louis Triaud. Et les voici maintenant en train de régler leurs comptes avec l’entraîneur, Francis Gillot. De quoi mettre à mal la réputation web 2.0 des intéressés…

Les dirigeants des Girondins de Bordeaux se font attaquer sur Wikipedia…

Voici ce qu’on pouvait lire sur la page Wikipedia du technicien, il y a encore quelques heures, avant que les administrateurs de l’encyclopédie libre ne soient avertis et effacent immédiatement le contenu: « Le 4 juin, le président du FC Sochaux, Alexandre Lacombe confirme le départ de Francis Gillot vers les Girondins de Bordeaux. Ce passage signifia la fin de sa carrière footballistisque et le début de sa reconversion dans l’agriculture. Pour sa premiere année, il eut la responsabilitée d’une vingtaine de grosses chèvres, on pouvait souvent l’apercevoir le week-end descendre du Haillan vers la prairie de Chaban Delmas ».

De l’actionnaire Nicolas de Tavernot à l’entraîneur Francis Gillot…

D’humeurs moins champêtres, voici ce que les « pirates » avaient à dire sur l’actionnaire principal du club, Nicolas de Tavernost, il y a encore quelques semaines:  » Depuis 1999, il est administrateur du club de football des Girondins de Bordeaux. Il est aujourd’hui en train de faire couler ce club de part son manque d’ambition et ses oursins dans les poches. Depuis le titre, Bordeaux ne cesse de vendre ses joueurs en les remplaçant pas d’autres qui n’ont absolument pas le niveau pour atteindre les objectifs que le grand patron fixe. Il restera le plus mauvais actionnaire de l’histoire des Girondins. « 

… En passant par le président Jean-Louis Triaud

L’ultime message était donc, quant à lui, adressé à Jean-Louis, président du club: « Depuis 2010, cette personne montre toute sa « compétence » à la tête du club, en faisant tous les mauvais choix possibles et inimaginables. En décidant de signer des joueurs comme Ben Khalfallah, Ciani ou Modeste. En décidant de prolonger des chèvres comme Gouffran ou Chalmé. »

2 réflexions au sujet de « Girondins de Bordeaux: Toujours harcelés sur Wikipedia… »

  1. garde page

    faut il faire comme pour les députés, c'est une armée de militants coriaces qui garde leurs pages sur wikipedia et plus rien ne bouge, c'est totalement insipide. Un peu de liberté c'est quelques désagréments mais c'est plus sympa. Wikipedia c'est pas compliqué une secrétaire peut aussi veiller une fois par jour aux pages des dirigeants et corriger (réverter) elle même les vandales

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.